9

Apprendre la bourse: 5 experts vous conseillent

apprendre la bourse





La bourse est synonyme  de fortune ou de banqueroute rapide dans l’esprit des gens et pourtant ce n’est pas si manichéen. De même, apprendre la bourse semble compliquée vu de l’extérieur .

Prendre des risques avec son argent nécessite beaucoup de maîtrise de soi, de rigueur et de persévérances. Il faut surtout se former, comme dans tous les domaines on peut apprendre les bases par soi même simplement sur internet ou dans les livres spécialisés.

Quand je me suis intéressé à ce domaine il m’a semblé difficile de trouver des explications claires, concrètes pour bien démarrer . C’était soit trop technique, soit trop abstrait.

Je pense toujours qu’il est possible de gagner de l’argent en bourse lorsque l’on est bien formé, bien préparé et lorsque l’on a acquis une bonne expérience, qui passe par quelques échecs parfois.

Investir en  bourse est maintenant accessible facilement depuis chez soi par son ordinateur et internet en apprenant les bases et les pièges à éviter vous pouvez bien mieux réussir que si vous laissez votre argent à quelqu’un pour le gérer.

C’est pourquoi, j’ai demandé à 5 experts de la bourse leur avis sur les choses primordiales à connaitre lorsque l’on débute dans la bourse en ligne chacun dans leur domaine ils vous répondent et vous donnent gratuitement leurs secrets et leurs conseils pour apprendre la bourse: 

 

Sommaire

  Apprendre la bourse avec 5 Experts:

 

Michel du blog Trading-attitude ;

Alexandre du blog  La bourse à long terme;

Mathieu du blog  Je serais trader pro ;

Sovanna du blog Investir en actions 

Ben du blog Bourse ensemble

 

Investir en bourse



1 Michel  de trading attitude

logo trading attitude

michel de trading attitude

Quand j’étais débutant le principal problème en bourse c’était d’avoir accès aux graphiques et aux cours. Depuis les choses ont bien changé. D’une part, les brokers sont beaucoup plus nombreux et moins chers, d’autre part, ProRealTime offre un service gratuit d’accès aux graphiques boursiers.

Certains continuent cependant d’investir comme grand papa.

 

L’analyse fondamentale

Je n’ai pas parlé, vous l’avez peut-être remarqué, de l’accès aux informations sur les sociétés : résultats, bilan, news, PER, etc. Toutes ces informations fondamentales sont aujourd’hui plus faciles d’accès, mais elles sont quasiment inutiles.

Mon premier conseil pour un débutant est donc de ne pas perdre de temps à essayer d’analyser les éléments fondamentaux des sociétés cotées ou à suivre les actualités économiques. La seule chose que vous avez à savoir c’est s’il y a une crise qui secoue le marché dans son ensemble. Une crise frappe presque toutes les actions, même les meilleures. C’est pour cela que vous devez savoir ce qui se passe. Mais n’en faites pas un passe-temps.

 

Expliquer pourquoi l’Analyse Fondamentale est peu efficace serait trop long ici. Juste, croyez-moi.

Un seul argument, pour faire rapide : l’Analyse Fondamentale ne permet pas de trader à très court terme (quelques minutes, quelques heures) alors que l’Analyse Technique le permet. Cela fait toute la différence. Regardez, par exemple, le graphique un peu plus loin.

 

L’analyse technique

Dans mon introduction je parlais de ProRealTime. Pourquoi ? Avoir un bon outil pour afficher des graphiques est important car ce que doit maîtriser un investisseur en bourse c’est l’Analyse Technique. Apprendre la bourse c’est avant tout apprendre l’Analyse Technique.

 

L’analyse technique permet de sélectionner les bonnes actions et d’investir au bon moment.

 

L’AT donne des signaux d’achat (voir les flèches rouges)

 

 

Comment apprendre l’analyse technique ?

Quand on débute en bourse on se trouve confronté à un mur d’information : sites internet, télé, livres, informations fournies par son broker, journaux financiers. Tout le monde y va de ses conseils.

Vous ne devez pas écouter ce charabia. Vous êtes là pour investir ou trader, pas pour jouer au tiercé, au casino ou vous divertir.

 

Lire les bases

La première étape est d’apprendre les fondements de l’analyse technique. Et pour cela il y a un seul moyen, c’est de lire et relire le plus complet des livres sur l’AT. On n’a pas fait mieux depuis.

 

Bouffer du graphique

Ensuite, il vous faudra expérimenter tout seul, comme un grand. Personne ne pourra le faire à votre place. Vous devez plonger dedans.

En pratique cela consiste à analyser des tas de graphiques historiques de cours de bourse dans un outil comme ProRealTime avec des indicateurs. Il faudra utiliser votre cerveau pour détecter ce qui marche et ce qui ne marche pas. Et apprendre.

 

Le paper trading

Troisième étape : vous ferez du paper trading. Il s’agit, en fait, d’acheter et de vendre pour de faux des actions. Vous pouvez le faire soit dans le passé sur des graphiques historiques, soit en suivant les cours de la bourse jour après jour.

 

Passer en réel

Ce n’est qu’après être passé par toutes ces étapes que l’on peut passer à l’action en réel, avec du vrai argent.

Là ce n’est plus pareil. Vous manipulez vos sous. Cela change les choses.

 

Apprendre les bases est important

Ne sautez pas les étapes. Pour construire il faut partir sur de bonnes fondations. Pas sur du sable.

Si j’ai décidé de créer un cours spécial débutants, cela ne les dispense pas de s’exercer seuls.

De même, dans les différentes formations que j’édite, rien ne remplace l’expérience que l’on a acquise de son côté, en analysant des tas de graphiques.



Profiter de l’expérience d’experts

Ce n’est que quand on connaît les bases que l’on est prêt à aborder de la bonne façon des méthodes toutes prêtes.

En effet, la plupart des formations présentent avant tout un système de trading particulier. Peut-être qu’il ne vous correspondra pas : vous préférez trader le matin, ou le soir, sur le long terme, ou le court terme, etc. Et, surtout, ce système peut fonctionner uniquement dans certaines conditions, pendant un an ou deux, et puis ne plus fonctionner.

Vous devez avoir les bagages suffisants pour interpréter tout cela et retirer ce qui est utile dans ce système de trading.

Vous devrez choisir des formations complètes et pas seulement une recette miracle. Une recette miracle, cela n’existe pas !

 

+237% et 61% grâce à l’AT

 

Un mot sur l’aspect psychologique

On vous dira aussi souvent que la bourse c’est avant tout de la psychologie. Votre plus grand ennemi en bourse c’est vous-même. Ou encore, j’aime à dire que la bourse est le moyen le plus cher de découvrir qui on est.

Effectivement, en bourse on peut avoir peur, être orgueilleux, avare, avide, nonchalant, être un mouton, téméraire, agressif, etc.

On rencontre de tout en bourse.

Les films et la littérature ont dessiné un profil agressif et fonceur du trader. Ce n’est pas forcément cela. Quand on a une mauvaise méthode, être fonceur c’est pas bon du tout.

Mais j’ai une chose à vous dire. Ce qui est sûr c’est que l’action et l’organisation tuent l’émotion.

On dit souvent qu’il faut avoir un plan de trading : « Plan the trade and trade the plan ». Mais ce n’est pas que cela.

 

La connaissance tue l’émotion également. Si vous avez appris à lire le marché, vous serez son maître. Bien sûr, il y a toujours des imprévus en bourse, mais vous saurez toujours quoi faire. Tout ça parce que vous aurez étudié.

 

Avoir construit sa propre méthode, ou l’avoir apprise auprès d’un expert, vous donnera un outil qui vous permettra de gérer vos émotions.

 

Les 4 secrets pour réussir en bourse

Voici quatre secrets que je révèlerais à tout débutant.

 

Secret n°1

Nous apprenons tous à notre propre rythme. Surtout, l’apprentissage se fait dans l’erreur. Il est impossible de ne pas se tromper en bourse.

D’une part, les erreurs sont des feedbacks nécessaires pour apprendre, d’autre part, se tromper, en bourse, fait perdre de l’argent.

Et si l’on perd trop d’argent on ne peut plus avancer et apprendre.

Il faut donc sauvegarder à tout prix son capital de départ. Il convient, pour y réussir, de suivre une stratégie de money management.

 

Secret n°2

Avoir les bonnes bases vous permettra d’avoir de multiples options devant la réalité du marché. Et les individus qui ont le plus d’options (choix possibles) sont en général ceux qui réussissent le mieux.

Soyez donc flexibles et apprenez à vous adapter.

 

Secret n°3

En bourse, vous n’avez pas besoin de gagner tout le temps. Il suffit de gagner beaucoup plus que ce que vous perdez. Des indicateurs techniques adaptés permettent de sélectionner les actions qui gagnent le plus.

 

Secret n°4

On pense qu’en bourse c’est comme dans le commerce, qu’il faut acheter pas cher et revendre plus cher.

Mais ce n’est pas tout à fait la même chose. De nombreux débutants achètent des actions très bon marché qui mettent des années à remonter ou qui ne remontent jamais.

Il est très difficile pour le débutant d’acheter ce qui monte et qui génère réellement des gains.

Pour faire rapidement de bonnes affaires en bourse vous ne devrez pas avoir peur d’acheter ce qui a déjà pris de la valeur et qui est recherché par tout le monde.

Corollaire : ce n’est pas tellement savoir quand il faut acheter, mais plutôt quelles valeurs acheter qui compte.

 

valeurs de croissanceApprenez à repérer ce genre d’actions

2 Alexandre du blog La bourse à long terme

Les priorités pour gagner de l’argent en Bourse, selon moi

alexandre la bourse à long terme

Je m’appelle Alexandre Déodat et j’investi en Bourse depuis longtemps, très longtemps. Mais ce n’est que depuis mai 2012 que j’arrive vraiment à gagner de l’argent en Bourse. J’en ai mis du temps pour trouver la stratégie qui me convienne vraiment, mais comme l’on dit souvent : “mieux vaut tard que jamais”.

Mes performances réelles sont les suivantes :

  • + 12,77% en 2012
  • + 13,48% en 2013
  • +   4,17% en 2014
  • + 20,58% en 2015 (du 1er janvier au 2 octobre 2015)

Si je devais résumer ma méthode en un seul mot ce serait : simplicité

Avec une méthode simple, vous gagnerez du temps à faire autre chose que de la Bourse et vous dépenserez moins d’argent en frais bancaires, en frais d’abonnements dans des applications diverses et des plateformes de trading.

Quelles sont les priorités pour investir en bourse simplement ?

  • Ouvrir un compte plan d’épargne en actions chez un courtier en ligne
  • Ouvrir un compte GRATUIT chez ProRealTime. Il s’agit d’une plateforme de trading permettant de voir rapidement l’historique des cours d’une valeur sur plusieurs années et de voir si cette valeur est en tendance haussière ou baissière. Dans cette plateforme, choisissez un indicateur technique qui vous donnera vos signaux d’achats et vos signaux de ventes
  • Investir sur une unité de temps longue en mettant votre graphique en unité hebdomadaire. Cela vous permettra de conserver un titre pendant plusieurs mois voire même une année ou 2 si la tendance haussière des marchés est forte.
  • Ensuite, il faut limiter son marché sur un panier d’actions de 30 ou 40 titres et de préférence sur de grosses capitalisations boursières comme Essilor, Lafarge, l’Oréal, Michelin, etc…. Ces titres vous permettent en plus de percevoir des dividendes. Et enfin, ils peuvent vous apporter de belles plus-values (cf mes performances depuis 2012)

Quels sont les pièges à éviter en Bourse ?

Il faut éviter de miser votre argent dans des produits ou des services purement spéculatifs et avec effet de levier. Ce qu’il faut que vous mettiez tout de suite dans les oubliettes :

  • Le service à règlement différé (SRD). Ce service qui n’en est pas vraiment un, car il vous donne la possibilité de miser 5000€, alors que vous avez 1000€ dans votre compte. Si vous achetez une action avec les 5000€ que l’on vous propose et que cette action perd malheureusement 20%, vous perdez tout votre capital.
  • Les devises avec le Forex
  • Les CFD
  • Les options binaires
  • Les produits dérivés (warrants, turbo-warrants)
  • Les futures

En bref, tous les produits financiers qui vous permettent d’investir avec de l’effet de levier sont à éviter. Il est tout aussi bien d’aller faire un tour au casino !!!

Si un jour un copain me demande des conseils pour BIEN investir en Bourse, je commencerai par lui dire ce qu’il faut faire et ne pas faire en Bourse (les priorités et les pièges). Ensuite, je lui dirai de se trouver une stratégie qui lui ressemble. Mais en aucun cas, je lui conseillerai d’acheter et/ou de vendre telles ou telles actions ou même de lui gérer son portefeuille.

 

3 Mathieu du blog  je serai un trader pro

 

mathieu je serai un trader pro

9 critères pour choisir un broker sérieux

Ici je vous fais un résumé de mon article Broker : 10 critères de sélection

Quand on veut se lancer sur les marchés financiers, une question importante se présente à nous. Quel courtier (broker) choisir ? Vous verrez que sur internet il y en a énormément et le choix s’annonce donc difficile. Pour ne rien faciliter, de nombreux courtiers vont vous appeler pour vous inciter à venir chez eux mais est-ce vraiment des sociétés de confiance ?

Ici je vous livre les 9 critères que j’utilise pour sélectionner un broker afin de ne pas me faire arnaquer.

#1 La régulation : Le critère le plus important

La régulation c’est ce qui va vous permettre de vous protéger face au broker. La régulation est donnée par l’autorité financière de chaque pays. Par exemple pour la France c’est l’autorité des marchés financiers (AMF), BaFin pour l’Allemagne, FCA pour l’Angleterre et NFA pour les Etats-Unis. Ces autorités de régulations sont les plus importantes mais chaque pays à la sienne.

Sans cette régulation le courtier peut faire absolument ce qu’il veut avec votre argent et vous n’aurez aucune solution. D’autant plus que souvent ces courtiers sont situés à l’étranger.

Autorité des marchés financiers

 

#2 Les comptes ségrégués : l’indispensable

C’est un critère qui n’est pas très connu par les traders particuliers et encore moins par les débutants. On pense que lorsqu’on ouvre un compte de trading chez un courtier, celui-ci ouvre un compte à notre nom mais c’est faux. Concrètement le broker à un compte qui regroupe tous les dépôts de ses clients donc quand on ouvre un compte, le broker inscrit simplement, qu’une partie des fonds dans le compte commun des clients nous appartient.

Il y a deux cas de figures, soit ce compte client est séparé du compte du broker (compte ségrégué), soit le compte du broker et le compte client sont confondus. La conséquence de ce deuxième cas de figure c’est qu’en cas de faillite du courtier les créanciers vont se servir en premier dans le compte du broker sans distinction entre ce qui est au broker et ce qui est aux clients. Dans le compte ségrégué les créanciers ne peuvent pas piocher dans le compte client.

 

#3  La réputation du broker : les avis des clients

La réputation est quelque chose à ne pas négliger. Il ne faut pas faire confiance aveuglément au commercial qui vous appel, lui ne pense qu’à sa commission. Pour se faire une idée de la réputation il faut aller sur les forums. De préférence il faut en faire plusieurs et plutôt des gros forums et vous verrez que certains brokers reviennent souvent. Mais faites attention à qui publie son avis sur les forums car il peut arriver que de faux témoignage publiés par des brokers se glissent parmi les vrais.

 

# 4  Le service client : la communication c’est important

Il existe une multitude de façon de contacter un courtier. Vous pourrez les contacter par téléphone, email et même par chat. Je vous conseille de les contacter par au moins un de ces supports afin de voir s’ils sont facilement joignables et surtout s’il y a des interlocuteurs qui parlent votre langue.

Service client

#5 Le spread/ commission

Le spread c’est la différence entre votre prix d’achat et votre prix de vente et la commission c’est ce que récupère votre courtier sur le passage d’ordre. Sur le forex les brokers se rémunèrent sur le spread et sur les actions c’est une commission.

Ceux-ci sont vraiment à prendre en compte si vous faites du trading de court terme car vous passez beaucoup d’ordre et vous prenez de petites variations. Dans ce cas le spread et la commission impactent fortement le résultat.

Par contre plus on va faire du long terme et moins ça aura d’importance car peu d’ordres seront passés et on cherche de plus grandes variations. Dans ce cas un spread ou une commission faible c’est bien pour booster le résultat mais c’est un critère secondaire.

 

#6 Le dépôt minimum : ne pas mettre plus que ce qu’on est prêt à perdre

Beaucoup de courtiers imposent une limite de dépôt et plus on met d’argent et plus on aura droit à des avantages.

Certains brokers, même s’ils sont très bons, peuvent proposer des dépôts minimum assez élevés qui peuvent ne pas convenir à toutes les bourses. Je vous déconseille donc de déposer plus d’argent sur un compte que ce que vous êtes prêt à risquer car si le minimum de dépôt est de 10 000 euros et que vous ne voulez risquer que 1000 euros dans le trading et bien vous avez 9000 euros qui dorment pour rien alors qu’ils pourraient être utilisés autrement pour rapporter un peu plus.

 

#7 Le compte de démonstration : s’entrainer avant de se lancer

C’est un compte virtuel qui vous permet de tester vos stratégies et la plateforme du courtier avec de l’argent virtuel. Souvent les brokers en proposent mais certains font tout pour que vous ne les utilisiez pas et ça c’est louche. L’explication c’est que souvent dans ce cas votre courtier sera votre contrepartie donc si vous perdez alors lui il gagne de l’argent donc son but est que vous restiez débutant pour perdre l’argent que lui va gagner.

#8 Les instruments proposés : trader ce qu’il vous plait

Si vous voulez travailler sur des produits spécifiques il faut trouver le courtier que les propose. Tous les courtiers ne proposent pas tous les produits financiers qui existent. Si vous voulez trader le forex et les cfd il y a des courtiers spécialisés pour ça, idem pour les produits dérivés et pour les actions. Par contre évitez des brokers option binaire et qui sont souvent des arnaques et éviter les options binaires, si vous voulez savoir pourquoi lisez mon article  option binaire : le casino de la finance  

 

#9 Les frais : attention aux frais cachés

Pour faire simple, sur le forex la plupart des courtiers se rémunèrent sur le spread et sur les actions il y a une commission pour le passage d’ordre. Mais il faut faire attention à d’autres frais auxquels on ne pense pas toujours comme des frais de dépôts et de retraits mais aussi des frais de garde pour garder vos positions ouvertes. Sur le forex certain broker peuvent facturer la garde des positions le week end.

 

En ce qui concerne mes brokers forex j’utilise FXCM et JFDBroker mais il y en a bien d’autres que je n’ai pas testé personnellement mais qui ont bonne réputation comme activtrade, IG market…

 

 

 

 4 Sovanna du blog investir en action

 

Investir en action

 

Sovanna investir en actionSi je me mets à la place d’un investisseur particulier qui fait ses débuts en Bourse, je me limiterais aux actions. D’une part, ce sont des entreprises ayant un fond de commerce et je pense que la plupart des lecteurs connaissent la vie d’entreprise. D’autre part, vous pouvez bénéficier d’un revenu complémentaire à votre salaire ou votre pension de retraite via le dividende en contrepartie de nombre d’actions que vous avez achetés. Voici mes conseils  après 5 ans d’expériences soldées à la fois par des échecs et des succès.

Apprenez les bases de la Bourse avant toute initiative

 

Si j’avais l’occasion de revenir en arrière, je passerai par la case apprentissage pour éviter les bêtises réalisées lors de mes premiers pas. Même si ça ressemble parfois à une corvée de comprendre les piliers de l’investissement en Bourse qui sont l’analyse fondamentale et l’analyse technique, je vous assure que vous gagnerez un temps précieux en évitant de faire des investissements hasardeux. Ainsi, essayez de vous consacrer à cette étape au minimum une heure par semaine afin d’apprendre la bourse.

Bien choisir son compartiment d’investissement

 

C’est un choix très important à ne pas prendre à la légère car cela peut dépendre de votre stratégie et votre horizon d’investissement. Les compartiments d’investissement les plus répandus sont le PEA (Plan Épargne Actions) avec des avantages fiscaux que vous pouvez bénéficier sous certaines conditions et le compte-titres qui vous offre plus de flexibilité.

 

En se fiant à la mentalité française et la nature humaine, vous serez plus tenté par le PEA pour vos débuts en Bourse. Toutefois, cela pourrait être un piège car vous n’avez pas la possibilité de vendre vos actions à tout moment. Pour être précis, tout retrait partiel avant 5 ans de détention vous condamne à payer des impôts en plus des prélèvements sociaux. Globalement, le PEA est plutôt réservé aux investisseurs particuliers ayant un horizon d’investissement de long terme.

4 erreurs principales à ne pas faire

 

  • Ne mélangez pas la macroéconomie et les actions cotées en Bourse. La plupart des investisseurs particuliers ayant abandonné après les deux krachs des années 2000 ont tendance à faire cette corrélation alors qu’en faisant preuve de bon sens, ce n’est pas la même chose. Lorsque vous êtes investis sur des actions Air Liquide, gardez à l’esprit que vous êtes propriétaire des parts du capital de cette entreprise.
  • Écoutez la presse financière. Leur unique but est de vendre de l’information et elle n’a pas l’habilitation de donner des conseils d’investissement. Basta !
  • Ne pas savoir faire le dos rond lors de fortes corrections baissières ou de krachs. L’investissement en Bourse exige de faire preuve de caractère, courage et avoir confiance dans ses convictions. Si vous n’avez pas ses qualités requises, cela signifie que vous vous êtes trompé de chemin. De plus, les phases difficiles constituent de bonnes opportunités d’investissement sur des entreprises de belle qualité avec des cours de Bourse bradés.
  • N’achetez pas des actions d’entreprises dont vous ne comprenez pas leur activité. Le mieux est de vous focaliser sur des choses qui sont proches de votre cercle de compétences et éviter d’être influencé par les phénomènes de mode qui seront obsolètes tôt ou tard.

Si vous voulez avoir plus de points de repères sur l’investissement en Bourse via le marché actions, vous pouvez consulter ma page Première Visite.

 

5 Ben du blog Bourse ensemble

 

Les 7 clés pour débuter en bourse solidement

 

les 7 clef pour réussir en bourse

 

Ben de bourse ensemble
Si vous souhaitez faire fructifier votre argent et développer votre patrimoine, vous vous tournerez inévitablement un jour vers la bourse. Avec l’immobilier et l’entreprenariat, c’est un des 3 principaux piliers pour réussir.

Mais plutôt que de foncer tête baissée comme 95% des débutants, préparez-vous correctement! Vous entrez très certainement dans un univers que vous connaissez peu et qui est sans pitié pour votre épargne durement accumulée. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il y a quelques étapes essentielles à suivre pour faire partie des 5% restants.

Voici donc les 7 clés pour débuter en bourse solidement et enfin prendre en main vos propres investissements:

#1. Faites un tour d’horizon des différentes approches d’investissement

 

Faites le tour grossièrement des différentes approches ou méthodes d’investissement qui existent. Sans quoi vous allez perdre très rapidement votre capital!

Il existe des centaines, voire des milliers d’approches en bourse différentes. Toutes les connaitre n’est absolument pas nécessaire. Par contre, vous ne voulez pas non plus sauter sur la première venue. D’autant plus que certaines correspondront mieux à votre situation personnelle et vos valeurs.

Ces approches feront appel à différents types d’analyse: l’analyse fondamentale basée sur l’état de santé économique de l’entreprise, l’analyse technique basée sur l’évolution des cours et des volumes et enfin l’analyse graphique basée sur les courbes de cours.

 

#2. Établissez votre profil d’investisseur

 

Le profil d’investisseur est personnel à chacun. Il s’établit en fonction des paramètres suivants: votre âge, votre situation familiale, votre situation patrimoniale, votre situation fiscale, votre aversion au risque, votre horizon de placement, vos objectifs de performance, votre temps disponible et vos compétences.

Il va ensuite sérieusement vous orienter pour les étapes suivantes.

 

#3. Choisissez votre approche d’investissement

 

Il est temps maintenant de choisir une méthode d’investissement qui corresponde à votre profil d’investisseur et à vos propres valeurs, croyances et affinités.

Pour prendre moins de risques et investir sur le long terme, vous avez l’investissement dans la valeur ou le rendement (comme Warren Buffett ou Walter Schloss). Si vous voulez être plus actif avec votre argent, vous avez l’investissement dans la croissance, le suivi de tendance, le trading de news, le momentum.

L’investissement dans la valeur ou le rendement sont généralement sur des horizons de placement long, c’est-à-dire de quelques années à plusieurs décennies.

Pour les autres approches, il est possible d’opérer sur des horizons de temps beaucoup plus courts comme avec le swing trading (quelques jours ou semaines), le day trading (quelques heures) ou le scalping (quelques minutes).

 

#4. Formez-vous sur votre approche d’investissement

 

Une fois l’approche d’investissement choisie, vous devez vous former dessus en vous spécialisant, en approfondissant et en maitrisant cette approche précise.

Avec l’analyse fondamentale, vous devrez étudier des bilans et les comptes de résultats d’une entreprise. Avec l’analyse technique et l’analyse graphique, vous aurez à maitriser une plateforme graphique, des indicateurs techniques et des figures graphiques typiques.

 

#5. Mettez en place votre stratégie d’investissement

 

Ensuite, vous devez établir votre stratégie d’investissement en couvrant les 3 parties suivantes:

  • Votre routine de trading: pour savoir quoi faire et quand le faire sans jamais avoir de doutes.
  • Vos check-lists d’achat et de vente: pour vérifier chaque critère individuellement avant d’acheter et de vendre. Ces éléments viennent directement de votre approche.
  • Vos outils en bourse: pour effectuer vos recherches, analyses et passer vos opérations de bourse.

 

#6. Commencez à acheter et à vendre

 

C’est le moment de vous lancer! Mais pas trop vite… démarrez d’abord dans un environnement de test ou démo pour vous familiariser avec les éléments de votre stratégie.

Une fois que vous affichez une performance positive en test, alors vous pouvez commencer à basculer progressivement en environnement réel, avec du véritable cash. Commencez tout petit avec peu de positions et de petite taille, tout en continuant à vous entrainer en test.

Je continue toujours à travailler en environnement de test, même après plus de 15 ans et je continuerai certainement tout le reste de ma vie.

Et pour finir sur ce point, surtout: suivez votre stratégie!

 

#7. Améliorez votre stratégie d’investissement

 

Enfin pour améliorer votre performance, tenez un journal de trading où vous notez tout. Régulièrement revenez sur ce journal et analysez vos opérations passées. Cet exercice regorge d’informations en or sur ce qui fonctionne correctement et ce qui coule votre portefeuille boursier.

Ensuite il vous suffit de corriger le tir, mesurer, analyser et répéter sans arrêt. Souvenez-vous quand même que plus vous gardez un système simple et mieux il fonctionnera en général 😉

Conclusion:

Merci à tout le monde pour ces précieux conseils pour apprendre la bourse autrement. Personnellement j’ai appris beaucoup. Chacun a une stratégie différente mais on peut retrouver des lignes directrices communes. C’est un vrai guide pour l’investisseur débutant. J’espère que tout comme moi vous avez pu vous former ou compléter votre formation pour apprendre la bourse et vous lancez dans la bourse en ligne.

 


Gagnez de l'argent simplement tous les mois

Dites moi où je peux vous envoyer ma méthode gratuite pour gagner de l'argent facilement tous les mois

Aucun spam, aucune pub, je m'y engage.

Click Here to Leave a Comment Below 9 comments
Michel de Trading-Attitude - 29 octobre 2015

Merci Patrice pour cette occasion d’échanger. Voilà un article qui en apporte, de l’expertise !
Michel de Trading-Attitude Articles récents…Les 5 figures de chandeliers japonais les plus efficacesMy Profile

Reply
    patrice - 29 octobre 2015

    Merci à toi michel, j’ai sincèrement appris des choses, je relirais des conseils lors des prochains investissements boursiers;)

    Reply
mathieu de je-serai-trader-pro.fr - 29 octobre 2015

Super cet article. Il y a vraiment beaucoup de contenu et je pense que ça sera utile pour beaucoup de monde.
mathieu de je-serai-trader-pro.fr Articles récents…Bilan de trading du 8 octobre 2015 et annonceMy Profile

Reply
    patrice - 29 octobre 2015

    Bonjour mathieu, content que le rendu te plaise . j espère aussi que les gens vont oser franchir le pas de l’investissement boursier

    Reply
chris - 14 novembre 2015

Investir en bourse sans connaître grand-chose est-ce une bonne idée ? Vaste question. Certains penseront qu’il s’agira d’un moyen rapide pour perdre mon argent. Allez savoir.
Avant de me lancer, j’ai lu, lu et lu. J’ai essayé de me familiariser avec un nouveau jargon, je me suis connecté sur le blog d’investisseurs particuliers, des traders pros, des analystes, etc.
Du coup, j’ai compris certaines choses, mais sûrement pas suffisamment.
Dans tous les cas, c’est décidé et en toute connaissance de cause que je me suis lancé dans cette « expérience ».

Reply
kevin - 24 novembre 2015

Hello,
J’ai toujours voulu investir en bourse, mais malheureusement, je ne sais pas comment m’y prendre. Les articles que tu proposes vont grandement m’aider en tout cas. Merci beaucoup pour cela. 🙂

Reply
Lionel - 16 janvier 2016

Hello . Témoignâges intéressants. Mais comme ils le disent, entraînez vous, testez vos stratégies avant de vous lancer en réel.
J’ai fait un tutoriel pour les novices sur mon site afin de se familiariser avec les termes de la bourse et savoir acheter/vendre des acrions.

Merci pour cette article.

Reply

Leave a Reply:

CommentLuv badge