Skip to main content
le minimalisme

Le minimalisme, le truc qui te fait grandir.





Avez-vous déjà entendu parlé du minimalisme ? Je vous rassure ce n’est pas une secte de gens de petite taille ou un peuple de réducteur de tête mais bien un courant de pensées lié à la consommation et cela s’apparente plus à une nouvelle façon de vivre, de voir les choses. Qu’est ce que le minimalisme ? Qu’est ce que cela apporte? Quel rapport avec les finances personnelles?

 

Qu’est ce que le minimalisme ?

loupe

Comme son nom l’indique, le minimalisme demande une rigueur mentale et pratique pour réduire son train de vie au minimum. Il ne faut pas revenir au Moyen Age et se passer de technologie, mais les gens adeptes du minimalisme proposent de posséder moins, d’enlever tout le superflue dans sa vie.

Finit le matérialisme et le bonheur de posséder, quoi de mieux de vivre avec l’essentiel?

Les minimalistes partent du principe que le bonheur ne réside pas dans l’achat ni dans la possession de nombreux objets.

Je rejoins assez cette idée. Nous achetons souvent par impulsion des objets qui nous apporteront qu’un bonheur

éphémère et que l’on mettra rapidement dans un coin pour plusieurs mois, voire plusieurs années.

A-t-on besoin de tous les objets qui nous entourent ? Que l’on accumule ? Je n’en suis pas convaincu.

 

Avoir un smartphone est-il minimaliste ?

La réponse est oui. Le minimalisme peut être contre l’accumulation et la surconsommation mais ce n’est pas pour autant que la technologie n’est pas nécessaire.

En effet, le smartphone, multi-fonction vous permet de vous passer de nombreux autre appareils (montre, calculatrice, agenda, appareils photo, etc…)

La technologie permet donc de réduire le nombre d’objets accumulés et centralise les fonctions.



Un objet, ça sert à quoi?

Faites le point autour de vous, dans votre appartement, dans votre maison, quelles sont les choses qui vous servent vraiment au quotidien ? Qui sont vraiment indispensables ?

Quelles sont les choses qui vous apporte quelque chose régulièrement ? Parfois un objet vous a apporté de la joie, de la satisfaction à un moment donné, peut-etre celui de l’achat puis il est devenu inutile.

Alors aucun regret pour vous en séparer, il a eu son heure de gloire, il a eu son rôle, il vous a apporté un moment de satisfaction et vous pouvez à présent vous en séparer.

D’autres objets sont vraiment utiles de part leur fonction : les utilisez vous quotidiennement ? Une fois par semaine? une fois par mois?  A quand la dernière utilisation ? Vous vous en souvenez ?



Le désencombrement 

La phase de désencombrement est le début de tout si vous souhaitez vivre mieux avec moins.mal ranger

J’en ai déjà parlé dans un de mes premiers article, Désencombrer permet de vous séparer de tous ces objets qui vous sont inutiles au quotidien afin de repartir sur de bonnes bases. Il faudra alors vous poser les bonnes questions que l’on a vu plus haut afin de faire le tri et arrêter de remettre au lendemain.

C’est en procrastinant, en ayant la flemme, que les choses s’accumulent. On dit souvent que faire le tri dans ses affaires aide à faire le tri dans sa tête.

Je pense que le processus de désencombrement et le fait d’avoir un intérieur plus minimaliste contribue à être mieux dans sa tête et revenir à l’essentiel, à être moins matérialiste.

Qu’est ce qui est vraiment important dans la vie ?  Si je perdais tout, qu’est ce qui me manquerait le plus ?

C’est pour cela que le processus de désencombrement permet aussi de faire le point sur ce que l’on souhaite vraiment dans la vie et pour quelles raisons on souhaite avoir plus d’argent.

 

La consommation et l’argent 

Lorsque l’on a de l’argent, on nous dit qu’il faut consommer, cela fait partie de la croissance si chère à nos hommes politiques et si nécessaire à l’économie.

Qui dit consommer, ne dit pas forcément acheter des biens matériels de consommation.

Beaucoup de blogueurs professionnels du net se qualifient de nomades digital. Ils ont un ordinateur portable et voyages de pays en pays et peuvent travailler de n’importe quel endroit dans le monde.

Ils gagnent certains beaucoup beaucoup d’argent et pourtant ils possèdent peu car tout doit tenir dans une valise.

Les objets sont peu liés à l’affectifs et se revendent facilement.

On peut donc dépenser son argent dans des voyages ou des investissements, comme l’immobilier ou l’achats de sites internet comme j’en ai parlé sur le blog, afin de générer des revenus passifs qui permettent une meilleure qualité de vie.

Le stoïcisme développé par Sénèque est tout à fait dans cette logique là, déjà à l’époque il prônait de posséder le minimum .

Un petit exemple de voyageur qui vit avec 77 objets : Voir le blog

Un blogueur américain a décidé de vivre frugalement pour prendre sa retraite à 30 ans grâce à ses placements financiers.

Cela rejoint un peu le minimalisme et des possibilités qui s’offrent aussi à nous , petit résumé pour ceux qui ne lisent pas l’anglais sur Rue 89

Ce sont des modes de vies différents et pour ma part cela ne correspond pas à ce que je souhaite, j’ai une famille, une maison, un mode de vie très classique en somme mais le minimalisme peut m’aider à réfléchir à ma consommation et ce qui est vraiment nécessaire.

 

Le minimalisme et le budget :

minimalisme budgetComme je viens de l’évoquer, réfléchir à ce que l’on achète et revoir sa consommation « plaisir » aide forcément à faire des économies et optimiser son budget.

Le marketing et la publicité sont très puissants, et l’on pense vite que tous nos achats sont nécessaires.

Est ce plus important de posséder un objet ou de voyager ? De bien manger ou d’accumuler des objets plaisir pour soi ou ses enfants ?

Avez-vous remarqué que les enfants jouent toujours avec les mêmes jouets? Faites le tri régulièrement avec eux des choses dont ils ne se servent plus.

Une fois que vous avez fait le tri chez vous, commencez par revendre sur Le bon coin tous les objets dont vous ne vous servez pas et vous verrez que c’est un bon moyen pour arrondir ses fins de mois et si vous le faites régulièrement vous vous ferez vite un complément de salaire le temps de tout désencombrer.

Les objets peuvent aussi avoir une durée d’utilité limitée et la revente fait partie du processus lorsqu’il arrive à la fin de son cycle.

 

Bilan

Dans le titre de cet article je vous disais que le minimalisme est quelque chose qui vous fait grandir. Qu’on soit à fond dedans ou juste qu’on l’applique parfois dans son quotidien, j’en suis convaincu. Vivre avec moins permet de prendre du recul sur ce qui est réellement important dans la vie, cela aide à nous faire grandir. Lorsque j’envisage un achat, je me projette toujours, est-ce vraiment utile, Comment je me vois dans quelques mois, est ce que je continuerais à l’utiliser ou il va prendre la poussière? Ce que j’ai déjà ne suffit-il pas ? Comme quoi les choses matérielles peuvent aussi influencer notre vie et notre façon de voir les choses.


Gagnez de l'argent simplement tous les mois

Dites moi où je peux vous envoyer ma méthode gratuite pour gagner de l'argent facilement tous les mois

Aucun spam, aucune pub, je m'y engage.

Related Post

5 réponses à “Le minimalisme, le truc qui te fait grandir.

  1. Bonjour,
    A contrario de vous, je trouve le smatrphone est loin d’être minimaliste!
    Ayant un téléphone old school, je le trouve bien plus minimaliste.
    Quelques exemples :
    -> la gestion de la batterie d’un smartphone exige un effort constant (recharge tout les jours, éviter d’utiliser des appli gourmandes quand loin de son chargeur, …)
    -> le produit est fragile. Il faut le protéger, protéger l’écran, ne pas le lacher, le poser doucement, … Avec mon old, je le laisse trainer dans mon sac à dos, le balance dans la voiture quand je démarre, …
    -> lié à la fragilité, le smartphone est fragile, le 1er de ma femme n’a duré qu’un an, alors que mon tel a déjà 10 ans et ne flanche pas. (durée de vie moyenne d’un smartphone en France : 18mois)
    -> l’entretien de l’OS n’est pas à négliger, sinon rapidement, tout rame et même passer un appel devient compliqué!
    -> le coût n’est pas négligeable, environ 8 à 10 fois plus qu’un téléphone standard
    -> peut on parler de minimalisme pour un produit qui nous offre plein d’option que nous n’utilisons pas ?
    -> peut on parler de minimalisme pour un produit qui nous créé de nouveau besoin ?
    -> pour finir, et c’est le plus important pour moi, pourquoi vouloir un appareil qui nous bouffe le cerveau ? (le calcul mental, la mémoire, le positionnement dans l’espace et dans le temps sont très bien géré par notre cerveau, si on le laisse apprendre!)

    Pour moi, le minimalisme, c’est aussi une façon de vivre, donc de devenir moins contraint, ce que le smartphone ne permet pas.

  2. Bonjour Patrice,
    C’est un super article, et le minimalisme est un vrai courant qui va au delà de l’aspect économique.. Il vient aussi de la prise de conscience de l’homme en général qu’il n’était pas plus heureux avec.. Comme vous l’avez dit, faire le tri dans ses affaires aide à faire le tri dans sa tête.
    Pour le pratiquer au quotidien, le minimalisme apporte beaucoup de sérénité dans la vie ! Au lieu de combler le vide par des objets, on comble le vide par plus de connaissance envers soi 😉

  3. Bonjour,
    Le minimalisme est une façon de vivre liée à l’écologie. Pour acheter plus, pourquoi consommer plus? Est ce que posséder rend heureux? Je ne pense pas. Pour faire le tri chez toi c’est simple. Qu’est ce qui te manquerai le plus si ta maison brulait? Pour ma part je possède quelques livres, un ordinateur portable. Pour le reste rien ne m’est indispensable. J’ai quelques vêtements que je garde tant qu’ils sont en bon état, la voiture pareil, l’électroménager idem! Ne pas être dépendant des objets c’est la liberté de l’esprit!
    http://epargnersanssepriver.com/

    1. je suis pas convaincu que l’écologie et le minimalisme soient si liés que cela, beaucoup de gens qui s’intéressent au minimalisme s’intéressent effectivement à l’écologie mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. aussi mais je pense plutôt que le mouvement de le décroissance par exemple est beaucoup plus un mouvement écologique. Bref on intellectualise la chose mais l’essentiel est que beaucoup de monde se retrouve dans le fait de moins consommer. On a dû atteindre une overdose de consommation 🙂

  4. Bonjour Patrice, ton article est intéressant mais je ne suis pas d’accord avec le fait qu’être minimaliste fasse grandir.
    C’est tout simplement un mode de vie « moderne » qui peut-être très bénéfique je n’en doute pas, mais de là à dire que ça fait grandir… Mouais.

    J’ai 22 ans et je partage avec mon père une passion pour certains objets de collections et l’achat-revente (brocantes etc). Nous accordons de la valeur et de l’attachement pour beaucoup d’objets et je ne vois pas en quoi c’est mal ou immature.

    Par contre je te rejoins sur le côté « aucun intérêt d’acheter pour acheter », quand j’achète un objet c’est soit pour m’en servir un bon moment, soit pour le collectionner, j’essaye d’éviter les achats superflus même si je reconnais que cela m’arrive de temps à autre.

    En tout cas il faut vivre sa vie comme on le sent, qu’on soit matérialiste, minimaliste ou autre chose. Quelqu’un de matérialiste qui aime sa vie n’a pas de raison de changer, et pareil pour une personne minimaliste 😉

    Bonne continuation Patrice 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge