10 métiers qui recrutent en 2022

La recherche d’emploi devient aujourd’hui de plus en plus compliquée en raison de la fluctuation du marché de nos jours. Vous souhaitez trouver un job plus facilement ? Il est important de vous informer sur les métiers qui recrutent. En effet, les recrutements dans certains domaines d’activité sont bien plus importants que d’autres. Voici la liste des métiers qui ont le vent en poupe cette année 2022.




1-Pilote de tunnelier ou conducteur de tunnelier

 Le tunnelier est une machine sur rails conçue pour creuser grâce à une tête de coupe et qui, en simultané, pose des voussoirs sur les parois. De ce fait, le pilote de tunnelier ou conducteur de tunnelier a pour rôle principal de s’assurer de l’avancement des travaux de la machine. Il suit la progression du tunnelier en temps réel dans le respect des consignes déterminées par les topographes et géotechniciens.

Pour devenir pilote de tunnelier, vous devez suivre une formation en génie civil électrotechnique ou hydraulique. Vous pouvez également prétendre à ce poste si vous avez une expérience dans la conduite ou la mécanique d’engins BTP et que vous avez suivi une formation spécifique de conducteur de tunnelier.

Vous pouvez prétendre à ce métier si vous avez :

Niveau bac + 2 :

  • BTS travaux publics
  • BTS électrotechnique

Niveau bac + 3 :

  • BUT Génie Civil Construction durable
  • Licence professionnelle métiers du BTP : travaux publics

Le salaire d’un pilote tunnelier est de 2 000 euros bruts environ par mois.




2- BIM Coordinateur

 Le métier de BIM coordinateur consiste à la gestion de maquettes numériques dans le cadre d’un projet de construction ou de rénovation de bâtiment. Acronyme de Building information modeling, le BIM Coordinateur est un genre de chef d’orchestre d’un projet de construction. Il travaille en étroite collaboration avec les BIM Managers et les BIM modeleurs, mais aussi avec la maîtrise d’ouvrage et les techniciens d’études et méthodes.

Pour exercer le métier de BIM Coordinateur, il est conseillé de suivre une formation de technicien ou encore d’ingénieur dans le bâtiment. Vous pourrez, ainsi, toucher un salaire entre 2 500 et 3 000 euros bruts par mois.

Vous pouvez prétendre à ce métier si vous avez :

Niveau bac + 2 :

  • Titre professionnel de coordinateur BIM du bâtiment

Niveau bac + 3 :

  • Bachelor BIM (ESITC Caen, l’EA, CESI, ESICS)
  • Licence professionnelle métiers du BTP : bâtiment et construction

Niveau bac + 5 :

  • Master en génie civil (parcours ingénierie numérique collaborative pour la construction – université polytechnique Hauts de France)
  • Diplôme d’école d’ingénieur en BTP ou génie civil (Esitc, école des Ponts Paris Tech, école spéciale des travaux publics et de l’industrie…)
  • DEA – diplôme d’État d’architecture avec formation complémentaire BIM

Niveau bac + 6 :

  • MS (mastère spécialisé) BIM (école des Ponts Paris Tech, ESTP, CESI, ESITC Caen, Ensase…)
  • MS expert en éco-matériaux et conception BIM (ESITC Caen)
  • HMONP – habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre (ex architecte DPLG)

 

3- Assistant immobilier

 

L’assistant immobilier assiste ses clients, c’est-à-dire des locataires, acheteurs ou vendeurs, sur le plan juridique et administratif dans le cadre de transactions ou de gestions immobilières. Pour cela, il doit respecter les échéances et la réglementation en vigueur.

Afin de pouvoir exercer ce métier, vous devez obtenir au moins un BTS PI – professions immobilières. Votre salaire initial sera, alors, compris entre 2 000 et 2 300 euros bruts mensuels.

Vous pouvez prétendre à ce métier si vous avez :

Niveau bac + 2 :

  • BTS PI – professions immobilières

 

Niveau bac + 3 :

  • Licence professionnelle métiers de l’immobilier : gestion et administration de biens
  • Licence professionnelle métiers de l’immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier
  • Licence professionnelle métiers de l’immobilier : transaction et commercialisation de biens immobiliers
  • Licence professionnelle activités juridiques spécialité métiers du droit de l’immobilier
  • Bachelor en immobilier
  • BUT GACO – gestion administrative et commerciale

 


4- Chargé de financement de projet

 

Le métier de chargé de financement de projet est aussi très recherché actuellement. Il consiste à accompagner des clients publics ou privés dans leur projet de financement de gros travaux (hôpitaux, universités, énergie, transports, etc.). Pour être plus précis, le chargé de financement de projet conseille les entreprises et collectivités dans le cadre de la structuration de leurs financements et le montage de leur dossier de financements.

Le chargé de financement de projet est généralement recruté en interne par les entreprises ou collectivités afin d’assurer leur suivi de dossiers de financement. Il peut aussi exercer auprès des banques d’investissement, des compagnies d’assurances ainsi que des institutions financières de développement.

Vous pouvez prétendre à ce métier si vous avez :

Niveau bac + 5

  • Diplôme d’ingénieur
  • Diplôme d’école de commerce
  • Master finances
  • Master en mathématiques financières

Un chargé de financement de projet gagne entre 42 000 et 55 000 euros bruts par an. Ce salaire peut être doublé avec l’expérience.

 

5- Réceptionniste en hôtellerie

 Dans le domaine de l’hôtellerie, c’est le réceptionniste qui gère les entrées et les sorties des clients. Il est la personne qui assure le premier accueil des clients, procède aux modalités d’enregistrement, donne les clefs et présente les infrastructures mises à disposition. Au départ des clients, il établit les factures et procède aux encaissements. En parallèle, le réceptionniste s’occupe également du planning de réservation.

Le réceptionniste en hôtellerie doit avoir suivi une formation dans les métiers de l’accueil ou de l’hôtellerie. Il doit également être à l’aise avec les langues étrangères, notamment en anglais.

Vous pouvez prétendre à ce métier si vous avez :

Niveau bac :

  • Bac pro métiers de l’accueil
  • Bac pro AGOrA – assistance à la gestion des organisations et de leurs activités (ex bac pro GA – gestion-administration)
  • Bac techno STHR – sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration

Niveau bac + 1 :

  • MC accueil-réception
  • Diplôme ou titre d’école spécialisée (cours hôtelier de Besançon)

Niveau bac + 2 :

  • BTS MHR – management en hôtellerie-restauration

La rémunération du réceptionniste est basée sur le SMIC hôtelier, c’est-à-dire dans les 1 804 euros bruts par mois en 2022 sans l’indemnité compensatrice de repas.

 

6- Plongeur en restauration

 Accessible sans diplôme, le métier de plongeur consiste à s’assurer du nettoyage de la vaisselle et des ustensiles de cuisine en restauration. Il implique le chargement du ou des lave-vaisselles industriels, mais aussi le lavage à la main et l’essuyage des équipements qui ne peuvent y être mis. À la fin de son service, le plongeur nettoie les postes de service et le local de plonge.

Afin de faciliter votre recrutement en tant que plongeur dans un restaurant haut de gamme, vous pouvez suivre une formation à l’hygiène alimentaire.

Vous pouvez prétendre à ce métier si vous avez :

Niveau CAP :

  • CAP cuisine

Niveau BAC :

  • Bac pro cuisine

Ce poste est rémunéré sur la base du SMIC hôtelier : 1 804 euros bruts par mois en 2022, sans l’indemnité repas.

 

7- Infirmier militaire

 Parmi les métiers qui recrutent en 2022, il y a aussi celui d’infirmier militaire. Ce professionnel de santé s’occupe des missions de soins et de prévention santé auprès des centres médicaux et des hôpitaux militaires. Il peut également exercer en opérations extérieures. En parallèle des soins infirmiers, l’infirmier militaire assure également le suivi administratif médical de ses patients.

Pour devenir infirmier militaire sous le statut MITHA – militaires infirmiers et techniciens des hôpitaux des armées, vous avez deux possibilités.

Soit vous passez le concours de l’école du personnel paramédical des armées EPPA après le bac.

Pour cela, voici conditions requises :

  • Avoir entre 17 ans et 23 ans
  • Être bachelier
  • Être de nationalité française
  • Être apte médicalement (visite auprès d’un médecin militaire après l’admissibilité)

Être à jour de la jdc

Soit vous passez le diplôme d’IDE ou Infirmier diplômé d’Etat avant de vous engager ensuite.

Pour cela, vous devez également remplir certaines conditions :

  • Être titulaire du diplôme d’état d’infirmier
  • Être de nationalité française
  • Être apte médicalement (visite auprès d’un médecin militaire après l’admissibilité)

La rémunération des MITHA est indiquée sur la grille des salaires de la fonction publique hospitalière.

 

8- Réceptionnaire

 Le réceptionnaire exerce dans plusieurs secteurs d’activités comme la logistique, les transports, la grande distribution ou encore l’industrie. Il prend en charge la gestion de l’arrivée des marchandises dans un entrepôt, une usine ou encore une grande surface. En plus de participer au déchargement des produits, il s’occupe aussi du stockage.

Aucune formation particulière n’est requise pour pouvoir exercer le métier de réceptionnaire. Vous pouvez, tout de même, suivre certaines formations pour faciliter votre recrutement, notamment :

Niveau CAP :

  • CAP opérateur logistique
  • Titre professionnel agent magasinier

 

Niveau bac :

  • Bac pro logistique

La rémunération du réceptionnaire est basée sur le SMIC. En exerçant ce métier, vous avez la possibilité d’évoluer vers un poste de cariste, de magasinier, de chef de quai ainsi que de gestionnaire des stocks et des commandes.

 

9- Conseiller numérique

 Le métier de conseiller numérique consiste à accompagner les personnes qui sont mal à l’aise avec l’informatique dans le cadre de l’utilisation d’outils numériques. Autrement dit, ce professionnel offre des services d’assistance en informatique ainsi que d’initiation aux usages numériques. Il intervient, notamment, pour aider dans les démarches administratives en ligne comme la déclaration des revenus en ligne, la recherche d’emploi, l’achat en ligne, etc.

Cette année, l’État a décidé de recruter et de former dans les 4 000 conseillers numériques dans le cadre du plan France Relance mis en place pour lutter contre l’illectronisme. Pour postuler, vous devez tout simplement déposer votre candidature sur conseiller-numérique.gouv.fr. À l’issue de la formation obligatoire prise en charge par l’Etat, vous obtiendrez :

  • Certificat de compétences professionnelles « accompagner différents publics vers l’autonomie des technologies, services et médias numériques » + certification Pix qui valide les compétences numériques

 

  • Titre professionnel de responsable d’espace de médiation numérique

 

10- Office manager

 Bras droit du dirigeant dans les TPE, PME et start-ups, l’office manager est un professionnel multitâche. Ses missions sont, en effet, très étendues et diversifiées : gestion des services généraux, suivi budgétaire, suivi des RH, accueil et réception téléphoniques, etc. Autrement dit, il effectue toutes les tâches qui vont fluidifier le fonctionnement de l’entreprise.

Pour exercer la fonction d’office manager, il faudra au moins avoir un niveau bac+2. Vous pourrez, par exemple, suivre des formations pour obtenir :

Niveau bac + 2 :

  • BTS SAM – support à l’action managériale
  • BTS comptabilité
  • BTS gestion de la PME

Niveau bac + 3 :

  • Licence professionnelle management et gestion des organisations
  • Licence professionnelle gestion des organisations de l’économie sociale et solidaire
  • BUT GEA – gestion des entreprises et administration
  • Diplôme d’école spécialisée (type bachelor) en management ou gestion



Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page