Comment investir son argent pour faire du profit ?

Vous avez mis de côté un peu d’argent, mais vous ne savez pas trop comment vous allez le faire fructifier. Vous êtes comme la plupart des gens. Il y a fort à parier que vous allez finir par placer votre argent dans le livret A. Avant d’agir de la sorte, prenez en compte ces différentes alternatives pour investir votre argent et faire du profit.




Si vous hésitez entre épargner et investir

L’argent qui dort n’est pas bénéfique pour vous, il l’est encore moins pour toute l’économie du pays en général. Si vous êtes de ceux qui ont placé leur argent sans connaissance de cause, sachez que ce n’est pas encore trop tard pour vous. Investir son argent est quelque chose qui s’apprend. Vous devez apprendre à connaître les risques et les gérer. Vous avez aussi à flairer le bon filon. Pour ce faire, vous avez beaucoup de formules prémâchées.

Ces formules ne sont pas mauvaises en elle-même. Il se pourrait qu’elles ne soient pas faites pour vous. Avant tout, il faut que vous sachiez ce que vous voulez vraiment. Vous voulez vous faire des profits dans les plus brefs délais avec des prises de risque assez conséquentes ? Ou votre profil serait celui d’un investisseur prudent qui investit sur le long terme ? Tout est possible.

Faites fructifier votre argent en investissant en SCPI ?

Peut-être que cela vous est déjà passé par l’esprit, mais que vous avez hésité à sauter le pas. Maintenant, vous pouvez le faire, investir son argent en SCPI est une alternative très lucrative. Les dividendes peuvent de prime abord être assez limités. Cependant, la SPCI est un système qui est stable. Vous pouvez faire du profit relativement régulier sur du très long terme. Il peut quand même s’avérer nécessaire de vous former avant et tout au long de votre expérience.

Il existe deux types de SCPI ou sociétés civiles de placement immobilier. Ce sont des sociétés qui sont agréées et contrôlées par l’autorité des marchés financiers ou AMF. Ce sont donc des sociétés de gestion de parcs immobiliers qui sont a priori fiables. Vous pouvez placer votre argent pour faire du profit mais dans laquelle ? C’est une question quelque peu délicate, car le choix dépend de plusieurs paramètres.




·      Les SCPI dits de rendement

Les SPCI de rendement vous permettent de faire des placements dans de l’immobilier à but locatif. Vous recevrez ainsi des loyers réguliers chaque mois ou trimestre. Vous pouvez également espérer une revalorisation du patrimoine au fil des années. Dans cette catégorie, vous avez le choix entre les SPCI à capital variable et les SCPI à capital fixe. Dans la majorité des cas, l’immobilier dont il est question ici est souvent des :

  • Bureaux
  • Résidences hôtelières
  • Logements
  • Murs de magasins

Vous pouvez souscrire à ce genre de SCPI au comptant ou à crédit. En ce qui concerne le niveau de risque, rassurez-vous c’est du modéré. Les plus-values et les revenus varient grandement avec le prix du mobilier. Pour revendre votre part, il faut attendre le moment le plus propice.

Vous avez plusieurs avantages en investissant en SCPI de rendement. L’avantage qui devrait vous intéresser le plus est le taux de rendement élevé de ces SCPI. En moyenne, cela tourne toujours très près des 5% par an. Pourtant vous n’avez à vous soucier de rien, c’est la Société de Gestion qui s’occupe de tout. De la recherche de locataires en passant par la collecte des loyers jusqu’à l’entretien et les travaux de réparations, tout est géré.

Avant de vous lancer, vous devez tout de même être mis au courant que vous avez à payer deux différents frais. Il s’agit des frais de souscription et des frais de gestion. Le premier frais oscille entre 8 et 10% TTC. Pour ce qui est du deuxième frais, cela tourne entre 12% et 15% par an. Vos revenus sont nets de tous ces frais. Les frais peuvent vous faire peur à première vue, mais tout bien considéré, l’investissement en SCPI de rendement est très avantageux.

Sachez que ces frais ne vous seront pas retirés dès votre inscription, ils le seront au moment de la revente de vos parts. D’un autre côté, il faut comprendre que l’investissement en SCPI de rendement est vraiment l’exemple type de l’investissement sur le long terme. Généralement, il n’est pas question de sortir des SCPI avant 8 ans. C’est le temps nécessaire pour amortir les différents frais.

·      Les SCPI fiscales

Si vous voulez faire du profit, ce n’est pas réellement le type d’investissement à conseiller. Cette catégorie de SCPI est destinée à vous faire bénéficier de divers avantages fiscaux. Par contre, c’est le placement à privilégier si vous souhaitez vous constituer un patrimoine mobilier.

Il existe trois sortes de SCPI fiscales qui ont leurs avantages et inconvénients respectifs. Ce sont :

  • SCPI Malraux : pour ceux qui veulent investir dans l’immobilier ancien
  • SCPI de déficit foncier : pour profiter du déficit foncier
  • SCPI Pinel : si vous voulez investir dans le neuf

Le principal avantage de ce type de SCPI est bien entendu l’avantage fiscal. Ensuite, comme pour les SCPI de rendement, le souci de la gestion ne vous incombe pas. Il s’agit également d’un investissement qui ne fructifie que sur le long terme. Il faut également compter dans les 9 à 10 ans avant de voir un réel amortissement. Si cela correspond à votre profil d’investisseur, il ne faut pas hésiter, c’est un placement à risque modéré.

 

Investir en bourse pour percevoir des dividendes

La bourse est souvent citée quand il est question de comment investir son argent pour faire du profit. En tant qu’investisseur, vous pouvez effectivement vous initier à cette activité. Il y a beaucoup d’options de placement en bourse avec tous les actifs financiers qui existent. Mais quels sont en particulier les avantages des actions à dividendes à long terme ?

·      L’achat d’actions : la première étape d’un investissement fructueux

Acheter une ou plusieurs actions d’une entreprise cotée en bourse revient à acheter une petite part de cette entreprise. En quelque sorte, vous devenez donc un propriétaire de l’entreprise, même si ce n’est que partiellement. L’entreprise ou la société génère des bénéfices par le biais de ses activités. Une partie de ces bénéfices vous est reversée sous forme de dividendes réguliers. Cette rente régulière est un revenu passif pour vous.

·      Ce que vous devez faire pour acheter une action

Si vous n’êtes pas encore familier avec le monde de la bourse, il est préférable de vous documenter avant toute action. En tant que nouvel investisseur, vous devez commencer par créer un compte chez un courtier. Sachez qu’il y a actuellement une multitude de courtiers en ligne. Comme avec tous les établissements auxquels vous allez confier votre argent, soyez prudent dans votre choix.

D’une manière générale, vous pouvez faire le choix parmi différents types de comptes qui sont :

  • Compte-titres
  • PEA
  • PEA PME
  • PEA Jeunes

Par la suite, vous pouvez enfin commencer par acheter les actions qui vous intéressent à la bourse. Le choix est énorme parce qu’il y a beaucoup de sociétés qui proposent de verser des dividendes intéressants à ses actionnaires. Vous devez prendre en considération quelques critères comme la régularité de l’entreprise, le rendement de leurs actions, etc.




·      Dividendes ou plus-value : un petit dilemme

Il en va de votre stratégie d’investissement. Si les choses se passent bien, l’un ou l’autre de ces modes d’investissement peut être bénéfique pour vous. La stratégie dividende est une stratégie qui vous permet d’avoir des revenus annuels réguliers. Le montant de ces revenus peut varier un peu d’année en année. Ce sera à l’assemblée générale, à laquelle vous avez le droit de participer, de fixer ce montant annuellement.

Comment investir son argent dans les dividendes les plus sûrs ? C’est en investissant dans les actions des Aristocrates des dividendes. Ce sont des sociétés et entreprises qui ont pu verser régulièrement des dividendes à leurs actionnaires depuis au moins 20 ans. Ce sont des entreprises performantes qui peuvent augmenter leurs dividendes chaque année.

Pour ce qui est de l’approche plus-value, le principe est simple. Il s’agit d’acheter une action à un certain prix et la revendre à un prix plus élevé. L’investissement en plus-value est quelque peu risqué, car cela fluctue grandement avec le marché. Si vous savez vous y prendre avec les portefeuilles volatils, vous pouvez y aller. Ce type d’investissement peut s’avérer assez miraculeux des fois. Surtout, c’est un placement qui se fait sur le très long terme.

S’initier aux stratégies immobilières pour dégager du profit

Investir son argent intelligemment, c’est surtout ne pas tout mettre dans un seul actif. Comme on dit, il ne faut pas mettre les œufs dans un même panier. Pour varier votre portefeuille, vous pouvez penser aux stratégies immobilières les plus en vogue du moment. À cela, vous pouvez par exemple penser à la location courte dure, le LMNP ou encore la collocation. Chacune de ces stratégies a ses avantages et inconvénients respectifs.

·      Les pros and cons de la location courte durée

Ce mode locatif peut être très profitable du point de vue des revenus qu’il peut générer. Vous pouvez vraiment faire du profit en augmentant la rentabilité de votre bien immobilier. Ce qui est sûr c’est que vous pouvez vous faire bien plus de bénéfices que pour une location classique en nue ou en meublé classique.

Le terme clé que vous devez retenir c’est le cash flow. C’est tout simplement le bénéfice net que vous pouvez faire. La location courte durée vous permet donc de vivre ou d’au moins mieux arrondir vos fins de mois. Cela tout en payant votre crédit.

Quel serait le revers de la médaille ?

  • C’est une activité qui demande beaucoup de temps pour la gestion
  • Un plus grand risque de tomber sur des locataires aux mauvaises intentions
  • Entretien et rénovation très rigoureux

Pour vous y mettre, vous pouvez passer par des plateformes de location courte durée bien connues. L’on peut par exemple citer Airbnb, Booking ou encore Expedia. Chacune de ces plateformes applique des tarifications différentes. Avant de vous lancer, il est judicieux de bien vous informer sur toutes les modalités. Il y a également des critères précis auxquels votre bien immobilier doit répondre pour être éligible.

·      Investir son argent en tant que LMNP

Loueur en meublé non professionnel est un statut qui peut vous procurer plusieurs avantages. Le premier grand avantage est surtout la souplesse de la fiscalité de ce genre d’activités. Les loyers que vous percevrez ne seront pas considérés comme étant des revenus fonciers. Ils seront plutôt vus comme étant des BIC ou bénéfices industriels et commerciaux.

La location meublée non professionnelle vous permet donc de percevoir des loyers mensuels sans que vous soyez imposé. C’est cette rente défiscalisée qui est si attrayante dans ce mode d’investissement.

Vous avez deux choix pour le régime fiscal en tant que LMNP :

  • Le régime fiscal micro-BIC: vous serez donc imposé sur la moitié de vos recettes
  • Le régime fiscal réel: déductibilité des charges et des amortissements

En LMNP vous louez votre bien immobilier meublé en tant que résidence de service. Il peut s’agir d’une résidence de tourisme, d’une maison de retraite, d’une résidence étudiante, etc. La tâche de la gestion de ce bien ne vous revient pas. La loi exige que vous la confiiez à un gestionnaire qui prendra tout en charge. C’est un avantage important, parce que vous n’avez donc à vous soucier de rien.

Vous avez juste à signer un bail commercial d’au moins 9 ans avec l’exploitant. Ce dernier vous verse ensuite un loyer mensuel pendant ces 9 ans, et ce, dont la résidence soit occupée ou non. Les principaux inconvénients de ce mode locatif sont en rapport avec l’exploitant. Il peut s’agir de l’irrégularité des paiements, d’une potentielle faillite de ce dernier, d’une baisse des loyers. Bref, il ne s’agit pas d’un investissement à 100% sans risque.


Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page