Quelles sont les règles à respecter pour investir en SCPI ?

L’investissement en SCPI est fort intéressant. Néanmoins, bon nombre d’entre nous hésitent à nous lancer une fois face à ses risques. L’un de ses atouts qui intéressent les particuliers est la possibilité de faire des placements dans la gestion locative d’immobilier. Toutefois, ils n’auront rien à gérer. Une fois devenus associés d’une société immobilière d’entreprise, en plaçant des fonds destinés à l’acquisition d’un ou de plusieurs locaux, ces investisseurs vont percevoir une quote-part des loyers encaissés. Et pour en bénéficier, ils n’auront plus rien à faire. Toute la gestion locative sera à la charge de l’entreprise immobilière.

En souhaitant vous investir dans une société civile de placement immobilier, vous devez savoir qu’il n’est pas vraiment question de résidence privée. En SCPI, vous allez surtout investir dans l’immobilier tertiaire. Ce sont les bureaux, les parkings privatifs, les complexes hôteliers, les locaux commerciaux et les bureaux. Pour bien rentabiliser votre investissement, vous devez respecter quelques règles.




La définition d’une stratégie d’investissement de la SCPI et l’objectif patrimonial 

Bien avant de vous lancer dans un investissement en SCPI, vous devez définir votre objectif patrimonialQuelle stratégie d’investissement de la SCPI pouvez-vous choisir ? Parmi ceux entrepris par les investisseurs, on note essentiellement :

  • La constitution de patrimoinepour générer des revenus,
  • La défiscalisation: c’est essentiellement ce qu’on entend par SCPI fiscale où l’investisseur peut bénéficier de réduction d’impôt en fonction de la SCPI fiscale choisie (SCPI Pinel, SCPI Déficit foncier ou SCPI Malraux),
  • Les SCPI en vue d’épargner pour la retraite,
  • Les SCPIen tant que solution pour préparer une succession.

Pour les SCPI fiscales, il faut toutefois y prêter une attention particulière, qui malgré des avantages fiscaux alléchants, présentent tout de même d’importants risques. De même, il n’est pas conseillé d’investir de façon précipitée dans les SCPI de rendement. Le plus avisé serait de bien analyser la politique d’investissement.




La détermination du budget d’investissement et des modalités de souscription 

Pour mener à bien votre projet d’investissement en SCPI, vous devez également bien déterminer votre budget d’investissement. Il pourra se choisir suivant le mode de souscription qui vous convient le mieux.

En SCPI, vous avez la possibilité d’investir :

  • Au comptant, qui consiste à investir des parts de SCPI, possible même à partir de 200 euros. En effet, vous pouvez acquérir des loyers trimestriels ou mensuels. Cet investissement SCPIau comptant fait partie des plus prisés du moment.
  • À crédit : il s’agit d’une méthode parmi les plus efficientes pour investir en SCPI. L’investissement en SCPI à crédit reste une excellente alternative en cette époque où les taux sont particulièrement bas.
  • Par le biais d’une assurance vie : une combinaison des avantages de la pierre papier et du placement d’épargne de cette assurance. Le prix de sa souscription est moindre à comparer à une acquisition en direct,
  • En démembrement, qui se présente comme une solution d’optimisation patrimoniale.

La maîtrise des risques, une des premières clés pour réussir son investissement SCPI

Si la pierre papier connaît un succès fulgurant au fil des années, vous devez savoir qu’il n’est pas sans risque. La première chose que vous devez retenir est que l’immobilier est soumis à la conjoncture. Il existe un retournement de conjonctures économiques qui peut se présenter à tout moment. Les risques se situent également au niveau des frais, de la taxation, de la notion de liquidité et du type de portefeuille.

Avant d’investir en SCPI, vous devez donc tenir compte de tous ces éléments. Pour ce faire, vous devez disposer d’une certaine connaissance de chaque produit. À tout moment, il est très important de vous pencher sur les facteurs risques pouvant influencer votre investissement.

La diversification des investissements en SCPI

Même si la SCPI se présente déjà comme un investissement diversifié, il serait plus avisé de bien répartir vos investissements SCPI. En effet, si vous faites des placements en SCPI de bureaux par exemple, les rendements et les risques qui se présentent ne seront pas les mêmes qu’avec des SCPI de commerce. Certaines réagissent plus promptement que d’autres. Vous pouvez également envisager cette diversification en termes de taille.

Pour trouver les meilleures SCPI, vous pouvez vous renseigner avant de vous lancer. Sur scpi-8.com on vous propose notamment des packs variés pour s’aligner à vos besoins et budgets. Vous pouvez également prendre en référence, des SCPI de grande renommée, tels qu’ Epargne Pierre qui génère un rendement supérieur à 5,85% par an. Vous pouvez également envisager d’autres comme Corum XL (6,26%), Pierval Santé (5,05%), Affinités Pierre (5,24%) et bien d’autres encore.

Dans tous les cas, si vous avez du mal à rassembler vos idées, vous pouvez vous faire accompagner par un conseiller en gestion de patrimoine. En plus de vous conseiller et de vous orienter, il sera également à même de vous créer le meilleur portefeuille possible.

La bonne compréhension de la notion de liquidité 

Une mauvaise compréhension du concept de liquidité peut être un frein au succès de votre investissement SCPI. Il faut donc que vous vous penchiez dessus pour avoir une parfaite maîtrise de votre projet. Il est essentiel de savoir que la liquidité des SCPI présente un risque réel, ce qui exige une entière compréhension du terme.

Néanmoins, ce concept des parts de SCPI reste facile à appréhender. À l’achat de parts, il faut savoir que vous devez acquitter des frais pouvant aller de 8 à 10%. Si vous demandez vos parts quelques jours après votre investissement, vous encourez donc des pertes pouvant aller de 8 à 10%. Vous devez retenir que l’investissement en SCPI requiert plus de temps avant d’être rentable. Et plus il y a d’investissement, plus votre parc immobilier s’accroît.

Le choix de la structure capitalistique de la SCPI reste ici très important. Vous avez la possibilité de choisir entre deux catégories : la SCPI à capital fixe et la SCPI à capital variable. Pour le premier cas, le capital est limité à un montant maximum, tout comme le nombre d’associés. Pour le second, vous avez à faire à un capital évolutif et des associés entrants et sortants qui peuvent s’échanger des parts.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page