Investir en bourse quand on y connait rien, le guide complet

Investir en bourse





Investir en bourse fait peur, beaucoup de jargon technique, une multitude de vocabulaire à acquérir, et on a peur de perdre son argent. Rassurez-vous tous le monde est dans ce cas, surtout au début: Pour passer mes premiers ordres de bourse, je n’y comprenais rien, j’essayer de glaner des informations sur la toile sans trouver forcément mon bonheur, bref il faut réapprendre  une nouvelle langue.

J’ai demandé à Pierre, auteur du très bon blog Plus-riche.com de vous faire un petit guide pour débuter en bourse.  Si vous partez du niveau 0 voire  -1 en bourse, voici une petite vidéo avant l’article qui vous explique le principe de la bourse  :

 

Maintenant je laisse la parole à Pierre:

Investir en bourse quand on y connait rien

 

Investir en bourse est l’un des meilleurs placements que l’on puisse faire à long terme. Cependant, se lancer lorsque l’on démarre de zéro peut parfois sembler compliqué : il faut ouvrir son compte, savoir comment passer un ordre de bourse, définir un montant à investir, choisir dans quoi investir, et savoir gérer ses émotions. Dans cet article, je propose donc de vous guider à travers toutes ces étapes afin que vous puissiez commencer à investir en bourse rapidement et sur de bonnes bases.



Etape 1 : Bien choisir son courtier

 

Pour commencer à investir en bourse et pouvoir passer des ordres d’achat et de vente, il vous faut avant tout choisir un bon courtier. Il est possible d’acheter des actions en passant par votre banque habituelle, cependant ce n’est pas une solution que je conseillerais : leurs frais sont usuellement très élevés et dans la plupart des banques vous devrez appeler votre conseiller par téléphone pour passer vos ordres de bourse ce qui rendra le processus lourd et contraignant.

 

La meilleure solution pour diminuer les frais et pouvoir acheter les titres que voulez en quelques clics est de passer par un courtier en ligne. Il existe un grand nombre de courtiers en bourse compétitifs, vos critères de sélection principaux doivent être les frais (le plus bas possible) et la qualité (choisissez toujours un courtier agrée et facilement joignable). Si vous avez peu d’argent et que vous passez peu d’ordres, orientez vous plutôt vers un courtier low cost. Si vous êtes plus actif, certains courtiers peuvent proposer des forfaits qui sont susceptibles de mieux vous convenir qu’une offre de base. Pour garder les choses simples un courtier « low cost » fera l’affaire pour 99% des gens qui veulent se lancer en bourse.

 

Attention à une chose également : certains courtiers réclament un minimum de capital pour pouvoir ouvrir un compte chez eux et ce montant peut être très variable. Il est par exemple de 1000 euros chez le courtier français « Bourse Direct » et de 10 000 euros chez le courtier américain « Interactive Brokers ». Choisissez donc également en fonction de ce critère et du montant que vous souhaitez investir en bourse. Ce qui nous conduit au point suivant.

 

Etape 2 : Définir le montant que vous souhaitez  investir en bourse

 

quelle somme investir?

 

Beaucoup de gens vous diront « n’investissez jamais en bourse ce que vous n’êtes pas prêt à perdre ». Je n’aime pas trop ce conseil car il a une connotation très pessimiste : personne ne souhaite investir en bourse avec l’arrière pensée que l’argent placé doit être supposé comme déjà perdu. De plus, si vous perdez l’intégralité de votre capital, c’est que vous avez probablement vraiment, vraiment mal fait les choses à la base : une bonne stratégie d’investissement ne doit jamais vous exposer à un risque de perte totale du capital investi.

 

Je vous conseillerai donc plutôt d’investir en bourse un montant avec lequel vous vous sentez confortable psychologiquement. Le but est de trouver le bon compromis entre un montant suffisamment important pour vous permettre de gagner de l’argent, et un montant suffisamment raisonnable pour que les mouvements du marché ne vous empêchent pas de dormir la nuit. Le montant « idéal » n’existe pas : il n’existe qu’un montant idéal pour vous, qui sera fonction de votre tolérance aux fluctuations des marchés. Je sais personnellement que je peux tolérer d’assez fortes fluctuations sans que cela ne me dérange beaucoup car j’ai confiance en mes méthodes et j’ai déjà vécu plusieurs périodes de fortes chutes boursières, je sais donc déjà comment je réagis émotionnellement à ces baisses.

Une règle générale lorsque l’on débute est de prendre le montant maximum que l’on s’estime prêt à investir en bourse et de le diviser par deux. Cela vous permettra de vous habituer aux mouvements des marchés sans toutefois vous faire de frayeurs.




 

Etape 3 : Apprendre comment passer un ordre de bourse

 

Une fois votre compte ouvert, vous aurez accès à des données de marché en temps réel (ou en léger différé), et vous aurez la possibilité d’acheter et vendre des titres. Vous pouvez rechercher les titres que vous souhaitez soit en tapant le nom complet, soit en tapant le code du titre (par exemple, pour le titre L’Oreal, le code de l’action est « OR » ce qui est plus simple que de taper le nom complet). Vous pouvez également rechercher un titre en utilisant son code ISIN (un code identifiant à plusieurs chiffres unique pour chaque action). Vous pouvez trouver facilement le code ISIN d’une action ou d’un fonds en passant pas Google ou Boursorama.

 

Une fois votre titre recherché, vous aurez accès à une fenêtre qui vous permettra de passer des ordres. Il existe plusieurs types d’ordre de bourse mais voici les 3 principaux (les autres étant relativement peu utilisés) :

 

L’ordre au marché : c’est l’ordre que vous utiliserez par défaut si vous souhaitez faire les choses simplement. Vous avez juste à rentrer la quantité désirée, à sélectionner « ordre au marché » et vous achèterez directement le titre au prix auquel est cotée l’action au moment ou vous passez votre ordre.

 

L’ordre limite : l’ordre limite vous permet de définir une limite de prix au delà de laquelle vous ne souhaitez pas acheter votre action. Disons par exemple que vous souhaitez acheter l’action « Total », celle ci cote à 43 euros mais vous ne souhaitez pas l’acheter à plus de 42 euros : vous pouvez placer un ordre limite à 42 euros. Tant que l’action cotera à 43 euros, votre ordre ne sera pas exécuté, si jamais l’action tombe à 42 euros ou moins, vos titres seront automatiquement achetés. Ce type d’ordre peut être utile pour éviter d’acheter au plus haut du jour mais il peut être dangereux car si l’action monte fortement, il est possible que vous n’ayez jamais vos titres et que vous manquiez la hausse.

stop loss

L’ordre « stop » (ou à seuil de déclenchement) : l’ordre « stop » fonctionne à l’inverse de l’ordre limite, il se déclenchera automatiquement si l’action passe un certain seuil de prix. Par exemple, si vous souhaitez acheter « Total » à 42 euros, peut être vous direz vous que vous n’êtes pas prêt à perdre plus de 5 euros par actions sur cet achat. Vous pouvez mettre un ordre « stop » à 37 euros : si jamais l’action tombe sous 37 euros, vos titres seront automatiquement vendus. Ce type d’ordre peut être utile si vous ne pouvez pas suivre vos actions régulièrement et que vous souhaitez protéger votre portefeuille contre de fortes baisses. Il peut être dangereux car certains titres chutent parfois sous le seuil de votre ordre et remontent aussitôt ensuite : vous aurez alors vendu au pire moment. Il peut être utile dans les scénarios comme celui de l’année 2008 : les ordres « stop » déclenchés rapidement permettent d’éviter les baisses fortes et durables. L’ordre « stop » peut être un bon outil de gestion des risques, qui vous assurera de ne pas perdre plus que le montant que vous avez vous même défini à l’avance.

 

Et si vous souhaitez ne pas vous embêter : utilisez simplement des ordres « au marché » : vous serez certain d’avoir vos titres, et si vous investissez à long terme, une différence de quelques centimes sur le prix d’achat de vos actions ne fera pas une très grande différence.

 

 

Etape 4 : Dans quoi investir ?

 

C’est là que les choses peuvent parfois sembler compliquées. Dans les faits cela n’a pas besoin d’être le cas. Il y a un dicton qui dit qu’investir en bourse peut être aussi simple ou aussi complexe qu’on le désire, et c’est très vrai. Nous allons donc explorer les deux options : complexe et simple.

 

La solution complexe c’est de choisir vos actions vous même. Si vous faites bien les choses cela vous permettra de gagner des rendements supérieurs à la moyenne dans le temps, et cela vous permettra d’avoir un meilleur contrôle sur les valeurs que vous détenez dans votre portefeuille boursier. Cependant cela nécessite un apprentissage, vous ne pouvez pas simplement ouvrir votre compte demain et commencer à acheter des actions au hasard : vous risqueriez de perdre beaucoup d’argent. Si la bourse vous intéresse la première option et donc de se former et d’apprendre comment sélectionner des sociétés de qualité. A titre personnel, j’investis de cette manière.

 

L’option simple, si vous n’avez pas le temps ni l’argent c’est de passer par des produits que l’on appelle « fonds indiciels cotés » ou trackers. Ces produits de bourse sont simplement des fonds très simples et à faibles frais qui vont répliquer un indice boursier. Cela vous permettra par exemple d’acheter d’un seul coup les 40 valeurs de l’indice CAC 40 ou les 500 valeurs de l’indice S&P 500 (indice américain). Le fonds détient tous les titres à votre place, vous avez simplement à passer un ordre d’achat sur ce fonds et à laisser grossir votre portefeuille boursier. Cette solution peut également être intéressante lorsque l’on sait que les rendements de l’indice américain S&P 500 à long terme se situent autour des 10% par an (attention cependant comme vous avez pu le voir en 2008, les fluctuations des cours boursiers peuvent cependant être assez violentes, et il faut être capable de tolérer ces fortes variations de court terme pour pouvoir profiter des rendements intéressants à long terme).

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes stratégies boursières que vous pouvez employer, je vous invite à lire l’article « les meilleures stratégies pour investir en bourse ».

 

Etape 5 : Gérer ses émotions

 

Ici nous ne sommes plus dans des critères purement financiers. Cependant le contrôle de ses émotions est LE facteur qui déterminera votre succès en bourse à long terme. Une phrase répandue dans le monde de l’investissement est que la bourse ne fait pas perdre d’argent aux investisseurs : les investisseurs font perdre de l’argent aux investisseurs.

 

Réussir en bourse revient souvent à avoir la discipline et la force de caractère de faire l’inverse de ce que fait la majorité. En 2008, tout le monde pensait qu’il fallait être fou pour investir en bourse et que l’économie toute entière allait sombrer. Les rares investisseurs ayant tenu leurs positions ou acheté à cette période ont doublé ou triplé leur argent dans les années qui ont suivi.

 

En 1999, tout le monde pensait qu’il fallait être fou pour ne pas investir dans les actions d’une industrie qui allait changer la face du monde : internet. En 2000, la plupart des actions du secteur ont perdu presque toute leur valeur durant l’explosion de la bulle spéculative. Il est donc essentiel de toujours conserver un jugement objectif et de ne pas se laisser berner par les tendances du moment.

 

Pour vous aider voici une petite illustration (humoristique) du cycle émotionnel que traverse habituellement un investisseur qui cherche« le bon moment » pour investir en bourse.

investir en bourse

 

 

Pour ne pas être victime de ce cycle, il vous faudra de la discipline et de la méthode. Voici trois stratégies simples qui vous aideront à ne jamais perdre beaucoup d’argent :

 

Définir un plan d’investissement automatique : vous pouvez décider de mettre en place un virement mensuel automatique vers votre compte titres, ainsi vous achèterez vos actions graduellement, et vous éviterez le risque d’investir tout votre capital au plus mauvais moment.

 

Mettre en place un ordre « stop loss » : vous pouvez passer un ordre de vente « stop » au moment ou vous réalisez votre achat pour vous protéger d’une éventuelle baisse de vos titres. Si vous achetez vos actions à 100 euros, vous pouvez par exemple décider de vendre automatiquement si elles tombent à moins de 90 euros. Ainsi vous serez assuré de ne jamais perdre plus de 10% de votre capital sur votre position.

 

Diversifier vos investissements : Utiliser plusieurs classes d’actifs (plutôt que de tout investir uniquement en actions) permet de réduire les risques. Si vous avez 50% de votre portefeuille en actions et 50% en obligations par exemple, vous perdrez moins si la bourse chute brusquement, car les obligations ont tendance à monter lorsque les actions baissent. Vous pouvez aussi, par exemple, décider d’investir 30% de votre portefeuille en actions, 30% en obligations, 30% en Or (et garder 10% en liquidités ou sur un Livret).

 

Si vous mettez en place une de ces trois stratégies très simple, vous ne prendrez pas de risques financiers importants et vous pourrez bénéficier des rendements élevés qu’offrent les marchés financiers à long terme, sans toutefois mettre votre capital en danger.

 

J’espère que ce petit guide vous aura été utile, et qu’il vous aidera à démarrer en bourse du bon pied!

Merci Pierre, pour ce guide très complet n’oubliez pas d’aller faire un tour sur son blog 😉


Gagnez de l'argent simplement tous les mois

Dites moi où je peux vous envoyer ma méthode gratuite pour gagner de l'argent facilement tous les mois

Aucun spam, aucune pub, je m'y engage.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

CommentLuv badge