Combien gagne un avocat ? Quel est le salaire?

Un avocat est un juriste qui revêt de nombreuses casquettes. Maîtrisant un grand nombre de textes juridiques et de jurisprudences, il joue le rôle de conseillers juridiques auprès de ses clients. Il est également habilité à rédiger des documents légaux. Il peut aussi représenter ses clients devant les conseils administratifs ou les tribunaux. C’est à ce professionnel qu’on fait appel s’il faut plaider des causes et introduire des poursuites. Il peut aussi être sollicité par les personnes morales.




L’essentiel sur le métier d’avocat

À l’heure actuelle, le métier d’avocat est de plus en plus spécialisé. Les avocats de proximité sont les plus connus. Ils se chargent de régler les problèmes de la vie quotidienne relevant du droit de la famille, du droit du travail, etc. Les secteurs les plus porteurs se réfèrent au droit des affaires.

Nombreux sont les avocats sollicités pour donner des conseils aux entreprises. Les organisations qui ne disposent pas d’un service juridique proprement dit recourent à des avocats extérieurs. Ils vont s’occuper de leurs affaires juridiques courantes, commerciales ou financières. Même les organisations disposant d’un service juridique peuvent faire appel à des juristes spécialisés pour résoudre des affaires complexes.

Au sein des entreprises (multinationales, banques, etc.), un avocat va exercer en tant que conseiller juridique. Il a pour mission de prévenir les risques de procès préjudiciables à l’entreprise. Si une organisation est confrontée à un litige, il est à même de jouer le rôle de médiateur. Dans ce cas, il va chercher à concilier les parties concernées.

Il y a des avocats qui sont spécialisés dans le traitement de crimes et délits. Un avocat pénaliste peut être soit du côté de la victime soit du côté de l’auteur. Il va veiller à ce que les droits de ses clients soient respectés. Il va être présent lors de la comparution, de l’instruction et du procès.

Quelle que soit sa spécialisation, un avocat est un professionnel qui doit avoir une grande capacité de travailler sous pression. Grâce à son esprit de synthèse et à son raisonnement logique, il pourra mettre son savoir-faire au service de ses clients. Il doit avoir des qualités oratoires et rédactionnelles. Pour pouvoir exercer ce métier, il est impératif d’être inscrit au barreau. Il s’agit de l’ensemble des avocats rattachés à un tribunal de grande instance. Ce professionnel juridique est soumis aux règles de la déontologie de sa profession.




Quelle est la formation à suivre pour devenir Avocat ?

Pour exercer le métier d’avocat, il est nécessaire de suivre une formation professionnelle pour avocat (CRFPA). Ces centres formations sont aussi connus sous le nom d’école d’avocats. Il faut disposer d’un M1 ou M2 en droit (droit pénal ou sciences criminelles, droit social, droit fiscal, etc.) et d’un CAPA (Certificat d’aptitude à la profession d’avocat). Sur le site du conseil national des barreaux, il y a une liste des écoles proposant ce type de formation.

Pour intégrer les CRFPA, il faudra réussir un examen très sélectif. Il est possible de préparer l’examen d’entrée au CRFPA à travers les instituts d’études judiciaires (IEJ) ou de suivre une prépa privée. Les candidats ne bénéficient que de trois tentatives pour effectuer l’examen d’entrée dans un CRFPA. La formation se déroule pendant 18 mois. Après avoir réussi sa formation, l’avocat prête serment et peut s’inscrire auprès du barreau de son choix.

Combien gagne un avocat ?

·      Quel est le salaire d’un avocat débutant ?

Au début de sa carrière, un avocat peut gagner entre 1 800 et 2 700 euros par mois. Il faut savoir que les horaires d’un avocat sont librement consentis. Son coût est déterminé par rapport au temps passé, au forfait ou au résultat. Les rémunérations varient en fonction de la renommée, de l’activité et de la localisation du cabinet.

À la fin de leur stage, les jeunes diplômés peuvent choisir entre trois options. Ils peuvent soit :

  • Se faire recruter comme salarié ;
  • Devenir collaborateur d’un cabinet (il pourra développer sa propre clientèle) ;
  • Ouvrir son propre cabinet d’avocats.

·      Quel est le salaire médian des avocats ?

Le salaire d’un avocat est estimé à 81 300 euros brut par an, ce qui équivaut à 6 775 euros par mois. En réalité, le salaire médian d’un avocat est de 46 118 euros par an. Certains professionnels peuvent en gagner plus. Certains avocats ont un salaire élevé, ce qui tire cette moyenne vers le haut. Certains avocats ont un salaire annuel inférieur à 20 000 euros brut.

Environ 10,25 % des avocats ont un salaire annuel allant de 40 à 45 000 euros brut. 25,45 % des avocats perçoivent 100 000 euros brut par an. Tout au long de sa carrière, un avocat peut enregistrer une excellente hausse de son salaire. Les avocats âgés entre 25 et 29 ans peuvent obtenir 42 000 euros brut. Les professionnels âgés de 50 ans gagnent jusqu’à 108 000 euros brut par an.




·      Quel est le salaire d’un avocat commis d’office ?

La majorité des justiciables pensent que les avocats commis d’office sont gratuits. En réalité, à l’instar des avocats classiques, il détermine ses honoraires en fonction des services qu’il rend.

·      Ce qu’il faut savoir sur le coût de consultation d’un avocat commis d’office

En principe, un avocat commis d’office agit dans le cadre d’une situation d’urgence. Les clients qui ont besoin de recourir à ses services n’ont souvent pas le temps de se rendre au sein d’un cabinet de consultation. En moyenne, le budget moyen pour un entretien privé avec ce professionnel coûte environ 25 euros.

·      Ce qu’il faut savoir sur l’honoraire d’un avocat commis d’office

Le coût des services des avocats commis d’office est déterminé en fonction de la nature de l’affaire :

  • La représentation d’un client à une audience varie de 800 à 3 000 euros ;
  • Une affaire pénale peut aller jusqu’à 5 000 euros ;
  • Pour la protection des droits d’un étranger dans le cadre d’une affaire ayant un risque d’expulsion, le coût varie de 300 à 2 500 euros.

Dans le cadre du recouvrement des frais de justice, il est possible de solliciter une aide juridictionnelle.

Le salaire d’un avocat en fonction de sa spécialisation

·      Les avocats en droit des affaires

Le salaire de base est de 2 500 euros bruts. Toutefois, plus l’avocat acquiert de l’expérience, plus son salaire augmente. Certaines spécialisations permettent d’obtenir un meilleur salaire. La rémunération d’un avocat spécialisé en droit des affaires peut atteindre 150 000 euros par an.

Les avocats en droit des affaires sont ceux qui parviennent à gagner mieux leur vie. Comme les associés vont participer aux risques, ils vont obtenir une meilleure rémunération. Les avocats collaborateurs ont moins d’argent.

Un avocat spécialisé en droit des affaires va gérer les questions relatives à la fusion-acquisition, aux droits des sociétés, au droit commercial, au droit de la concurrence, etc. Il devra répondre aux demandes de ses entreprises clientes. Il va les conseiller et les défendre lorsque survient un contentieux.

·      Les avocats fiscalistes

Ces professionnels gagnent bien leur vie. Les avocats fiscalistes peuvent obtenir environ 70 000 euros par an. Un avocat fiscaliste doit accomplir de nombreuses missions.  Il doit :

  • Conseiller les entreprises sur les investissements, les fusions, les acquisitions, etc.
  • Monter des dossiers financiers relatifs à différents projets ;
  • Rédiger la déclaration d’impôt de ses clients ;
  • Assurer la sécurité fiscale juridique lors des transactions de ses clients.

C’est une personne qui doit être rigoureuse, bien organisée et avoir une bonne capacité d’adaptation. Elle doit avoir de nombreuses connaissances en finance, en comptabilité et en langues étrangères. Pour devenir un avocat fiscaliste, il est essentiel d’avoir un Master en droit fiscal.

Tout au long de sa carrière, un avocat fiscaliste peut devenir l’associé d’un cabinet. Il peut également intégrer une grande entreprise et occuper un poste à haute responsabilité.

Qu’en est-il du tarif des avocats exerçant au sein d’un cabinet ?

·      Dans un cabinet d’avocats d’affaires parisien

Le salaire est assez variable. Comparé aux cabinets anglo-saxons, le salaire est moins important. En travaillant au sein de cabinets français prestigieux, la rémunération est plus attractive. Au sein de ce genre d’établissements, le salaire d’entrée se situe entre 50 000 et 100 000 euros. Après 5 ans d’expérience, sa rémunération peut grimper de 70 000 à 150 000 euros par an. Les associés peuvent obtenir entre 130 000 à 2 millions par an.

·      Dans un cabinet d’avocats anglais

Il existe de nombreux cabinets anglais implantés à Paris. Dans les cabinets renommés ou les cabinets ayant une expansion internationale, le salaire à l’entrée est de 70 000 à 90 000 euros par an. Après 5 ans d’expérience, la rémunération se situe entre 100 000 à 140 000 euros par an. Pour les associés, elle peut aller de 400 000 à 2 millions d’euros par an.

·      Dans un cabinet américain

La rémunération au sein de ce type d’établissement est plus importante. À l’entrée, le salaire peut aller de 75 000 à 120 000 euros par an. Après 5 ans d’expérience, il peut augmenter de 105 000 à 180 000 euros par an. Les associés peuvent obtenir de 500 000 à 4 millions d’euros par an.



Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page