9

Devenir rentier grâce à l’épargne

devenir rentier





Comment devenir rentier? Vivre de ses rentes fait rêver, ne pas avoir à travailler aussi comme on l’a vu dans cet article. J’ai déjà évoqué l’importance de l’épargne dans cette quête de l’indépendance financière. Dans cet article j’avais envie de développer cette idée et voir si c’est possible au moins de façon théorique et ainsi l’appliquer aussi à moi même.

Devenir rentier grâce à son épargne, est-ce possible?

 

L’épargne c’est ce qui nous reste lorsque l’on a payé toutes les dépenses utiles ou futiles. Il y a deux façons de voir les choses soit l’on se dit je mettrais de côté à la fin du mois si il me reste quelque chose ou alors, je dois mettre quelque chose tous les mois c’est ma priorité.

C’est la différence entre les personnes qui veulent gagner de l’argent et se donnent les moyens et les personnes qui attendent que cela tombe du ciel.

Oui l’épargne est la façon la plus simple, la plus facile de gagner de l’argent lorsque l’on a une source de revenus, pourquoi?

Car si vous le décidez c’est un revenu que vous pouvez avoir tous les mois qui va vous enrichir de façon régulière et constante.

Si vous souhaitez devenir rentier grâce à l’épargne il ne faut pas se dire « je ne gagne pas assez » ou « j’ai trop de frais je n’y arriverais pas ».

Il suffit de se dire je dois épargner et mon niveau de vie sera en conséquence. C’est là où le virement automatique intervient.

Si au début du mois j’ai admettons 10 %  ou 20% de mes revenus qui partent, comme cela se passe avec son crédit d’ailleurs, alors on n’a pas le choix on doit vivre avec ce qui reste. Mettez-vous au pied du mur!  Plus tôt vous aurez cette démarche et moins cela sera contraignant.

Un jeune qui part sur cette base avec son premier salaire, n’aura pas dans l’esprit de claquer tout ses revenus  et changera d’état d’esprit et de façon de consommer.

Devenir rentier en consommant moins et en épargnant plus est beaucoup plus aisé lorsque l’on a atteint un certain niveau de confort:

La société nous impose des besoins des envies: une maison, un écran plat, une belle voiture, de beaux voyages ou une belle montre.

Quand on a fait le tour de toutes ces envies, il est facile de se dire je n’ai plus besoin de rien, je peux économiser mais ce qui va vous manquer c’est le temps.

Vous pourrez rattraper ce temps par une plus grosse épargne c’est sûr, mais prendre de bonnes habitudes le plus tôt possible change votre mentalité, et permet de relativiser sur ses vrais besoins, faire la différence entre ses besoins et ses envies, entre l’effet éphémère et le durable.



Etude de cas

 

J’ai toujours été raisonnable, mais comme beaucoup je me demandais ce que je pourrais m’offrir chaque mois, il reste un peu d’argent, qu’est-ce que je pourrais m’acheter?

Maintenant quand on me demande ce que je souhaite pour un anniversaire ou autre, je n’ai pas d’idée, mes besoins sont satisfaits, pas parce que je suis riche mais car j’ai révisé mes besoins.

Pourquoi soudainement je parle de moi?

Sans rentrer dans mon budget, je vais essayer de faire une petite simulation pour voir si il est possible de devenir rentier grâce à ce que j’épargne.

Cela fait un an environ que j’ai commencé sérieusement à me pencher sur l’ épargne, ma première motivation était de faire une épargne de précaution conséquente pour un investissement locatif.

Finalement en voyant que je n’étais pas plus malheureux, que l’on s’en sortait bien chaque mois j’ai continué cette démarche.

Nous sommes une famille de 4, 2 salaires et pas vraiment de gros salaires, pour avoir une idée on se situe dans la tranche 14% des impôts.

Depuis un an, j’épargne 14 % de nos revenus environ, à cela s’ajoute des petits revenus de vente d’objets d’occasion sur le bon coin, ou si il reste à la fin du mois quelque chose, cela part à l’épargne en plus. Notre taux d’endettement est environ de 30%.

Ensuite sur cette épargne s’ajoute 2000 euros de revenus de nos Panneaux photovoltaîques, sachant que nous avons un crédit du même montant…

Bref depuis un an nous avons épargné 12000 euros environ. Je suis le premier surpris de ce chiffre car j’avais plutôt ciblé sur 8000 euros mais en mettant tout bout à bout on s’aperçoit qu’il n’y a pas de petits profits.




Tout est une question de rigueur et de discipline, comme souvent avec l’argent, si je continue ainsi et sans compter les intérêts des placements faits, j’aurais dans 10 ans : 120000 euros, dans 15 ans 180000 euros et dans 20 ans  240000 euros , vu que je vais fêter mes 40 ans cette année, vous ne m’en voudrez pas si je m’arrête à 20 ans, les prémisses de mon hypothétique retraite.

Pourquoi ne pas compter les intérêts composés? car je me dis que l’équivalent des intérêts peuvent être considérés comme perdus, en dépenses imprévus lourdes et diverses, par nécessité, voyages, etc…

A l’issu de toutes ces années d’épargne, pourrais-je devenir rentier?

Oui et non. Tout dépend de mes besoins et du confort de vie que je souhaiterais, et cela peut évoluer, mais faisons quelques simulations.

 

Dans 10 ans: En prenant des placements en bourse moyennement risqués tels que des trackers. On peut partir sur un rendement de 10% / an non garanti mais faisable.

Cela rapporterait 12000 euros annuel et donc 1000 euros mensuel, un peu juste pour devenir rentier sans se priver il me semble.

Avec un placement encore moins risqué tel que les SCPI au taux actuel cela ferait  500 euros, cela serait plus un complément de salaire, encore moins avec une assurance vie en fond en euros.

Si vous vous dites que 10% par an est réservé aux initiés en bourse, on peut aussi faire la simulation avec l’immobilier.

Vous investissez la somme cash dans un bien immobilier qui vous rapporte 10 % par an, Cela se trouve mais en rendement brut, en Net c’est plus compliqué mais on peut s’y approcher.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, commencez à épargner et formez-vous en bourse  et dans l’investissement locatif.

Peut-être avez-vous déjà fait la simulation sur 15 ans?

180000 x 10% = 18000 euros par an

soit 1500 euros /mois avec un rendement à 10% par an.

Devenir rentier peut commencer à s’envisager car nous n’aurons plus aucun crédit. Mais pas de quoi vivre très confortablement, juste vivre simplement et éviter d’attendre la retraite.

Dans un autre pays que la France où le coût de la vie est beaucoup moins important cela peut être très envisageable même en Europe, comme au Portugal par exemple.

 

Sur 20 ans :  2000 euros par mois là on peut dire qu’il est possible de devenir rentier grâce à l’épargne mais vous vous souvenez quand je vous ai dit qu’il fallait prendre de bonnes habitudes très jeune?

20 ans c’est long mais pour moi qui est commencé tard au pire j’ai construit moi même ma retraite et je pourrais la prendre beaucoup plus tôt en finissant les 10-15 dernières années à temps partiel.

Dans cette petite démonstration assez simpliste, je ne prends pas en compte les impôts qu’il faudra déduire de ses revenus, et la rente dont je parle ne pourra être possible que pour une personne dans le couple et pas les deux personnes, sinon il faut doubler la somme.

 

Compter que sur son épargne pour générer les revenus d’une rente est long mais possible. Ce temps peut se réduire si vous commencez dès maintenant et si vous générez d’autres revenus vous permettant d’accélérer les choses.

Commencez à investir dans l’immobilier, formez-vous à la bourse, créez votre entreprise et tout ceci vous permettra d’aller plus vite et rattraper les années de cigale.

Ne vivez pas dans la privation si vous souhaitez devenir rentier grâce à votre épargne mais regardez simplement à l’échelle d’une vie et pas d’un mois.



Gagnez de l'argent simplement tous les mois

Dites moi où je peux vous envoyer ma méthode gratuite pour gagner de l'argent facilement tous les mois

Aucun spam, aucune pub, je m'y engage.

Click Here to Leave a Comment Below 9 comments
Maxime de Meilleurs Rendements - 4 février 2016

Hello Patrice,

Je me suis reconnu au début de ton article lorsque tu évoques ce sentiment de n’avoir besoin de « rien » lorsqu’on te demande ce que tu veux pour ton anniversaire ! Ca m’a fait sourire !

Arriver à 10% de rendement, même sans placement risqués c’est amplement faisable avec un PEA. Il suffit de s’y prendre assez tôt et de profiter d’une belle baisse pour acheter des actions à forts rendements.

Concernant l’immobilier, comme tu le dis si bien, il est aujourd’hui très difficile de trouver des rendements de 10% nets.

Bref, évidemment ça donne envie, mais s’être serré la ceinture pour 1000€ par mois à deux à la retraite c’est limite… Je pense que tu devrais plus insister sur la nécessité d’investir. Certes, tu parles de l’investissement avec l’épargne, et c’est un bonne chose. Cependant investir avec l’argent des banques pour profiter de l’effet de levier, c ‘est, je pense, réellement la clef pour une retraite aisée !

A bientôt !
Maxime de Meilleurs Rendements Articles récents…Comment gagner beaucoup d’argent, la théorie !My Profile

Reply
    patrice - 4 février 2016

    Bonjour maxime,je ne pense pas avoir parlé de serrer la ceinture en tout cas ce n’est pas mon impression mon niveau de vie est très correcte il me semble et à la fin de l’article je parle de la bourse et de l’immobilier ainsi que de la creation d’entreprise pour accélérer les choses et je suis d’accord sur l’effet de levier et la création de richesse qu’il faut rechercher ailleurs. Cet article a pour titre devenir rentier grâce à l’épargne c’est donc l’étude de cas que j’ai faite pour voir si cela était possible. Dans d’autres articles comme dans « vivre sans travailler » ou « comment devenir riche » je parle justement des mécanismes d’enrichissement. Pour ma part, je fais les deux: L’épargne, les investissements et l’immobilier

    Reply
Pierre - 4 août 2016

Bonjour Patrice!

10% par an tout de même cela me semble être un rendement difficile à atteindre sans prendre de risques importants! Le montant épargné étant assez élevé il faut aussi penser à la sécurité du capital (surtout si l’on devient rentier, il ne faudrait pas perdre notre principale source de revenus!)

Cela dit comme vous je me suis livré à un petit calcul sur ce qu’il était possible d’accomplir en 10 ans d’épargne assidue régulièrement réinvestie (d’ailleurs j’avais pris exactement votre capacité d’épargne actuelle soit 12 000 euros par an à titre d’exemple, voici le lien si besoin http://plus-riche.com/devenir-rentier-10-ans-bourse )

La clé pour ne pas prendre de risque trop important (je pense) c’est d’investir rapidement dans des actifs dont le rendement va augmenter avec le temps, de manière à atteindre notre objectif d’ici quelques années ET d’avoir des actifs de qualité en portefeuille!

Reply
    patrice - 6 août 2016

    Bonjour, Pierre, oui 10 % par an, il y a une notion de risque, le risque peut être aussi moindre en le plaçant dans de l’immobilier locatif en payant cash et en bénéficiant des loyers pour vivre.

    Reply
Aurore - 5 août 2016

Bonjour Patrice,

J’apprécie ton article car il montre que l’épargne est une partie importante du travail à faire pour devenir financièrement indépendant.
On voit clairement à travers ton exemple qu’en réduisant un peu ses besoins, on finit par être capable d’épargner une belle somme chaque année.
C’est aussi ainsi que je procède, avec les mêmes résultats. On essaie de vivre de manière assez « frugale », en n’ayant pas trop de désirs de consommation (gadgets, etc.), en réduisant nos abonnements, assurances inutiles, et on épargne aussi entre 10 et 15000 euros par an. Avoir une résidence principale qui ne coûte pas trop cher est aussi une clé pour se constituer une épargne importante.
Au delà de l’épargne tu montres bien que la création d’entreprise et les investissements sont importants pour compléter le niveau de vie à la retraite, et je partage ton avis.

A bientôt,

Aurore

Reply
    patrice - 6 août 2016

    bonjour Aurore, content de te voir ici, merci de passer par là:) Pour le côté frugal le terme est un peu exagéré me concernant car si je compare mon niveau de vie et ma consommation à d’autres pays ou d’autres personnes en France je pense que qu’il y a vraiment beaucoup plus frugal que moi, je reste assez consommateur 🙂 mais pas pour tout effectivement, au fil du temps mes envies de consommation baissent pas toujours pas soucis d’économie mais surtout car mes envies de sont plus les mêmes aussi. Le mettre mot de cet article est l’auto-discipline et garder le cap bien que cela soit un exemple théorique.

    Reply
JF - 16 août 2017

Bonjour,

Article intéressant mais sans chiffre précis, c’est vague.

Ensuite vous précisez plusieurs choses, à savoir :
* « j’épargne 14 % de nos revenus environ »
* « on se situe dans la tranche 14% des impôts »
* « depuis un an nous avons épargné 12000 euros environ »

Si on cumul ces informations, il me parait voir une incohérence.
En effet, si on part du principe que 12 000€ correspond à 14% de vos revenus, vos revenus correspondent donc, suivant la règle de la proportionnalité, à 85 700€.
Hors ce montant ne correspond pas du tout à la tranche d’imposition indiquée. La tranche de 14% correspond à un revenu net imposable situé entre 9 710 € à 26 818 €.

D’ou ma question, quel est l’intérêt de votre article sinon de faire croire à beaucoup de personnes qu’il est possible de faire 12 000€ d’économie avec un revenu net imposable de 26 000€, soit 46% du revenu en épargne.
Possible mais il faut être propriétaire de son logement, sans prêt avec peu de charges, d’impôts et de dépenses.

Dans l’attente de lire vos explications,

Bien cordialement

Reply
    patrice - 19 août 2017

    bonjour,
    Oui je n’ai pas détailler tous les revenus et les calculs car je ne souhaite pas dévoiler mes comptes sur mon blog. Je ne vend pas de rêve ou je ne fais pas croire aux gens des choses impossibles comme vous le déclarez, je partage seulement mon expérience, je peux comprendre que vous soyez dubitatif mais je ne vois pas pourquoi je raconterais des bêtises, je ne suis pas mythomane 🙂 Je peux m’être trompé dans les calculs c’est vrai mais je ne pense pas. Pour les précisions: Je parlais de 14% de mes revenus mensuels donc des salaires. J’ai ensuite précisé que j’ai d’autres revenus comme le photovoltaique, mais aussi nous avons quelques autres revenus par ci par là et quelques primes qui viennent s’ajouter pour faire la somme de 12000 euros de l’époque , depuis cette somme a augmenté car nos revenus aussi. Pour ce qui est de la tranche des 14% nous y sommes toujours, car je pense que vous avez oublié que nous avons deux enfants donc 3 parts qui doivent être prises en compte dans le calcul comme on peut le voir sur cette page par exemple : http://impotsurlerevenu.org/fonctionnement-de-l-impot/60-calculer-le-tmi.php
    Pour ce qui est du crédit maison j’en ai parlé et nous remboursons beaucoup.

    comme je l’ai expliqué dans le texte de l’article, je l’ai écris car je me posais la question de savoir si il était possible de devenir rentier en épargnant, donc j’ai fait un petit calcul rapide et grossier pour voir si ce postulat était envisageable. Je n’ai pas vocation à vendre une méthode, je sais que d’autres le font très bien. Mais économiser 10 % de se revenus est tout à fait faisable. Plus les revenus augmentent et plus ce pourcentage pourra augmenter. L’essentiel est de commencer la démarche et d’ajuster cette épargne automatique et non négociable et d’adapter son niveau de vie pour. Ce sont des choix. Parfois trop de crédit est un handicap il faut alors travailler sur ce levier là.
    En espérant vous avoir apporter les précisions manquantes.
    Patrice

    Reply

Leave a Reply:

CommentLuv badge