Comment créer un budget réaliste ?

Vous ressentez des difficultés à gérer le budget de votre famille et vous recherchez un moyen d’optimiser la gestion de votre argent ? Vous vivez seul pour la première fois et vous craignez et vous souhaitez éviter de tomber dans le rouge ? En établissant un budget réaliste, vous pourrez mieux faire face aux imprévus et concrétiser vos objectifs financiers.



Sommaire

Établir un budget réaliste : pourquoi est-ce important ?

Certaines personnes parviennent à régler leurs factures sans effort. Elles réussissent à limiter leurs dépenses au cours de leurs sorties parce qu’elles pensent à leurs finances. Elles ne sont pas facilement envahies par un sentiment de panique ou de confusion.

Pour atteindre le même état d’esprit que ces personnes, la meilleure solution est d’établir un budget réaliste. De nombreuses personnes pensent que la mise en place d’un budget réaliste est compliquée et chronophage. Cependant, dresser un budget est plutôt simple. Une fois le budget établi, la gestion de l’argent est beaucoup plus aisée.

En mettant en place un budget réaliste et précis, vous pourrez :

  • Atteindre des objectifs financiers précis: la planification d’un voyage, le remboursement d’une dette, etc.
  • Cibler vos priorités: grâce à un budget réaliste, vous serez capable d’estimer concrètement les dépenses liées à vos besoins, vos activités personnelles et vos dépenses secondaires.
  • Réduire votre stress: vous aurez une bonne visibilité sur votre situation financière. Vous n’irez pas vous engager dans des dépenses futiles. Vous aurez l’esprit tranquille.
  • Mieux gérer les imprévus: en anticipant les imprévus, vous éviterez de vous engager dans des dettes inutiles. Vous aurez l’occasion d’utiliser votre épargne dans des projets plus intéressants.
  • Éviter les conséquences du surendettement: faire des dépenses à crédit s’avère dangereux. En établissant un budget spécifique, vous disposerez d’une solution fiable pour contrer la menace du surendettement.

Connaître les bases essentielles pour établir un budget réaliste

·      Déterminer les sources de revenus

Quand vous procédez à la rédaction de votre budget, utilisez votre revenu net (revenu après impôt). Vous devez intégrer des revenus fixes tels que le salaire mensuel, les allocations, la pension alimentaire, etc. Servez-vous toujours de votre revenu net de base. Il ne faut pas vraiment considérer ces revenus irréguliers comme les primes, les commissions, etc. Comme ils ne sont pas très stables, il ne faut pas compter dessus. Vous ne recevez pas une paie mensuelle ? Vous devrez alors calculer le montant total de votre paie nette annuelle, puis divisez-le par 12. Vous obtiendrez ensuite le montant mensuel. Vous avez également la possibilité d’établir un budget par périodes de paie (aux deux semaines, aux deux mois, etc.).

Dans votre budget, mettez une colonne dédiée à votre revenu mensuel et ajoutez une autre colonne pour vos revenus additionnels. Cette deuxième colonne sert à recueillir les revenus irréguliers tels que les pourboires, les primes, les prestations pour enfants, etc.

Que vous soyez un salarié, un travailleur autonome ou retraité, faites une liste détaillée de vos revenus. Cela s’avère utile pour pouvoir établir un budget réaliste.

lire  Comment gérer le budget familial: Mes solutions

·      Définir la source des dépenses

Une fois que vous aurez fait le point sur vos revenus, faites une liste de vos dépenses. Lorsque vous aurez terminé de faire le suivi de vos dépenses mensuelles, faites une compilation de vos dépenses annuelles. Divisez l’ensemble de vos dépenses annuelles par 12 afin d’obtenir un budget mensuel. Quand vous aurez fini les totaux pour chaque catégorie, prenez-les comme limite de vos dépenses. Il existe trois manières de catégoriser les dépenses :

  • Les dépenses fixes et les dépenses variables: ces dépenses sont connues à l’avance. Elles sont constantes d’un mois à l’autre. Parmi les dépenses fixes (des dépenses prévisibles), il y a : le paiement de loyers ou d’hypothèque, les paiements de véhicules, les frais de garde d’enfants, etc. Les dépenses variables vont changer d’un mois à l’autre. Cela fait référence aux besoins comme la nourriture, les divertissements, les vêtements, etc.
  • Les besoins et désirs : les besoins font référence aux dépenses de base nécessaires pour vivre. Cela regroupe le transport, l’hypothèque, la nourriture, etc. Quant aux désirs, ils recensent les dépenses comme les vêtements, les divertissements, les cadeaux, etc. Les besoins et les désirs ne sont pas les mêmes pour tout le monde.
  • Les catégories détaillées : certaines personnes choisissent de détailler leurs dépenses. Cette méthode permet d’avoir une idée claire des dépenses. Vous pouvez par exemple indiquer les dépenses publiques (électricité, eau, gaz), les dépenses auto (carburants, assurance auto, etc.), divertissement, les dépenses d’un animal de compagnie, etc.

Il existe des dépenses imprévues et non prévisibles. Il peut s’agir d’une réparation d’une voiture, le remplacement d’un appareil ménager, etc. Pour y faire face, il est conseillé d’avoir un fond d’urgence. Il doit être l’équivalent de trois mois de salaire.

Vous faire un portrait fidèle de vos dépenses, vous pouvez recourir à certaines stratégies :

  • Faire un retour un an en arrière: regroupez vos relevés de comptes et de vos cartes de crédit des 12 derniers mois. Si vous ne les avez pas, demandez-les à votre institution financière. Ce procédé va vous permettre d’avoir un bel aperçu des dépenses, des paiements et de vos chèques. Gardez les factures de vos achats à portée de main. C’est un bon moyen de comptabiliser les achats des derniers mois.
  • Adopter certaines habitudes: pendant quelques mois, chaque fois que vous faites vos achats, gardez le reçu. Cela vous aidera à tout comptabiliser. Regroupez les données dans chaque reçu dans un document informatique. Ainsi, vous obtiendrez automatiquement les totaux. À la fin du mois, prenez le temps de consulter vos relevés de comptes et vos cartes de crédit. Cela vous permet de détecter les dépenses qui vous ont échappé.




·      Indiquer les dettes et les paiements minimums

Lorsque vous aurez fait le point sur vos revenus et vos dépenses mensuelles, vous devez maintenant vous atteler au remboursement de vos dettes. Vous êtes tenu de rembourser une dette de carte de crédit, un prêt étudiant ou d’autres types de prêt ? Pensez à les inclure dans les paiements minimums dans votre plan financier.

lire  Qui a droit au RSA ? Voici les conditions

Si vous en avez la possibilité, vous pourrez affecter toute somme supplémentaire (revenus irréguliers) pour le remboursement de vos dettes. C’est un bon moyen de vous en débarrasser rapidement.

Gardez à l’esprit vos objectifs financiers à court et à long terme. Vous devez déterminer la somme que vous pouvez épargner chaque mois.

·      Calculer le reste à vivre

Il s’agit du montant obtenu après la soustraction des revenus et des charges. Cette somme fait référence à la somme à votre disposition pour d’autres postes de dépenses.




Optimiser les dépenses : quelques astuces à suivre

Vous recherchez un moyen d’augmenter le montant de votre reste à vivre ? Pour cela, vous pourrez diminuer certaines dépenses au sein de votre budget :

  • Alimentation: mettez en place un planning de vos repas à l’avance. Ainsi, vous aurez la possibilité de diminuer la fréquence de vos sorties au supermarché. Cela contribuera à amoindrir vos dépenses. Si vous aimez essayer de nouvelles recettes, préférez les achats par lots ou en vrac. Restez attentif aux promotions et aux offres spéciales. L’objectif est de réduire au maximum de prendre des repas dehors.
  • Les charges et les fournisseurs de services: vous pourrez faire des économies en réduisant le chauffage pendant la nuit, en réduisant le temps passé sous la douche, en éteignant la lumière en quittant une pièce. Pour accéder aux contrats les moins chers, prenez le temps de comparer les offres des différents fournisseurs.
  • Les achats : évitez de faire des achats compulsifs. Pour avoir de l’argent à épargner chaque mois, ne cédez pas à la tentation de faire du shopping. Mieux vaut patienter jusqu’aux prochaines soldes.
  • Les véhicules de transport : misez sur des modes de transport économique tels que les transports en commun ou le vélo. Vous êtes obligé de vous déplacer en voiture pour vous rendre à votre destination ? Optez pour les trajets en covoiturage. En agissant de cette manière, vous allez faire des économies sur l’essence et l’entretien de votre véhicule.
  • La santé et le bienêtre: pour veiller à votre bien-être, choisissez de pratique un sport en plein-air. Cela vous évitera de vous servir régulièrement de votre abonnement à la salle.
  • Les divertissements : pour vous amuser, vous pourrez vous orienter vers des lieux où les activités sont gratuites (se balader dans un parc, aller à des festivals, etc.). Si vous ne vous servez pas de vos services de streaming, annulez votre abonnement.
  • Les assurances : comparez les assurances à travers les comparateurs en ligne. Cela vous aidera à dénicher les meilleures offres.

Réussir la gestion de budget : quelques conseils à prendre en considération

·      Répartir les dépenses par enveloppe budgétaire

Séparez chaque dépense et allouez en avance une somme correspondant aux dépenses identifiées pour votre budget. Pour vous faciliter la tâche, utilisez des enveloppes en papier. Vous y déposerez la somme d’argent prévue pour le mois pour un usage précis. Pour être bien sûr du montant à insérer dans l’enveloppe, n’hésitez pas à vérifier les relevés bancaires du mois passés.

lire  Comment obtenir un prêt personnel en Suisse pour financer ses projets ?

·      Procéder à l’automatisation de certaines dépenses

À cause d’une dépense compulsive, il est souvent complexe de maintenir un budget stable. C’est pourquoi, il est conseillé d’automatiser les dépenses. Planifiez des prélèvements automatiques des dépenses fixes comme le loyer, les factures, les abonnements, certains loisirs, etc.

Vous avez contracté plusieurs crédits, ce qui réduit considérablement votre reste à vivre mensuel ? Vous pouvez demander le regroupement de vos prêts à un seul taux unique grâce à un rachat de crédit. Dans ce cas, le remboursement sera étalé sur une durée plus importante. En contrepartie, vous n’aurez plus qu’à vous acquitter d’une seule mensualité de crédit à rembourser. Vous bénéficierez d’un reste à vivre plus important. Cela va également contribuer à réduire votre taux d’endettement.

·      Appliquer une répartition équilibrée des postes de dépenses au sein du budget

Pour mieux maîtriser votre budget, vous devrez appliquer une répartition équilibrée des différents postes de dépense. En principe, la répartition du budget est la suivante :

  • Les dépenses fixes: 45 % du budget ;
  • Les dépenses variables: 30 % du budget ;
  • L’épargne: 15 % ;
  • Les loisirs et les coups de cœurs: 10 %.

·      Anticiper les grosses dépenses

Vous envisagez de faire un gros achat ? Afin d’épargner en vue de cet achat, pensez à épargner une certaine somme d’argent sur plusieurs mois. Mais, prévoyez tout de même un peu de marge sur vos dépenses. Si votre chauffe-eau vous lâche ou si vous devez faire face à un besoin urgent de santé non remboursé et non pris en charge par la sécurité sociale, cette marge vous sera d’une grande aide.

Mettez de côté un fonds d’urgence, grâce à un livret bancaire par exemple. Cela vous aidera à avoir à votre disposition de l’argent en cas de gros imprévus.

·      Faire un suivi du budget

Ne vous contentez pas d’établir un budget réaliste. Vous devrez aussi procéder à un suivi rigoureux de votre budget. Cela vous permettra de définir une bonne stratégie financière. Restez à l’affût des différents mouvements qui se déroulent sur votre compte en banque tous les mois. Pour faciliter le suivi, vous pourrez :

  • Installer des applications bancaires: certains outils offrent la possibilité de gérer plusieurs comptes bancaires simultanément. Avec une bonne application, vous aurez une meilleure vue sur les transactions sur votre compte.
  • Créer un tableau de suivi: c’est un bon moyen d’analyser vos entrées et sorties d’argent au cours du mois. À la fin du mois, vous identifierez vos principales sorties d’argent.



Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page

RÉCUPÈRE TES TROIS GUIDES GRATUITS POUR GAGNER PLUS D'ARGENT TOUS LES MOIS