Est-il encore intéressant de faire racheter son crédit ?

Durant l’été 2021, le taux des prêts immobiliers n’ont cessé de diminuer. Au niveau du crédit conso, les offres de prêt sont toujours de plus en plus alléchantes. Serait-ce donc le meilleur moment pour racheter son crédit ? Le rachat de crédit permet de bénéficier d’un taux plus avantageux. Il offre la possibilité de réduire la durée de son prêt sans pour autant avoir à payer une mensualité plus importante. Racheter son crédit reste donc toujours aussi intéressant avec le TAEG qui n’arrête pas de baisser.

Renégocier son prêt reste une excellente option dans la mesure où il permet d’alléger les charges tout en ayant une trésorerie supplémentaire. Tout ceci permettra de réduire le taux d’endettement et d’améliorer ainsi le niveau de vie.

Rachat de crédit en France : vers une hausse suite aux crises sanitaires

Un nombre important de foyers ont connu des difficultés financières suite à la crise sanitaire du Covid-19. Les salariés tout comme les travailleurs indépendants ont fait face à des baisses de revenus. Il n’est pas rare que des ménages rencontrent des complications dans le remboursement de leur mensualité. Il est donc tout naturel qu’on pense à un rachat de crédit.

Cette période qui a fait resurgir plus que jamais la crise économique et sociale n’a entraîné des impacts concrets au niveau du budget des ménages. Une importante baisse des activités économiques amène irrémédiablement à cette réduction des revenus. Certains secteurs ont même dû arrêter leurs activités.

Face à ces circonstances, certaines familles se retrouvent à découvert. D’autres, qui ont encore la possibilité de faire un rachat de crédit s’y lancent. Cela permet de souffler un peu, surtout pour celles qui doivent rembourser des crédits immobiliers.

·      Revoir les principes de base pour mieux racheter son crédit

Pour mieux entamer un rachat de crédit, il faut en connaître les principes. Malgré les évolutions au niveau du taux, ses conditions restent à peu près les mêmes.

Regrouper des crédits ou remplacer plusieurs prêts, tel est l’objectif d’un rachat de crédit. Il est possible de le faire même avec des crédits de différents types. Une fois que les crédits seront regroupés, ils pourront être remboursés par le biais d’une seule et unique mensualité. Cela va surtout permettre aux emprunteurs de faciliter la gestion de leur trésorerie.

Le rachat de crédit passe par le changement de l’organisme de prêt. Il s’agit plus précisément d’un établissement qui fait profiter d’un taux de crédit moins cher. Effectivement, c’est le principe même du rachat de crédit.

·      Les conditions de renégociation de son crédit

Il existe toutefois des conditions d’éligibilités qu’il faudrait tenir en compte pour bénéficier d’un rachat de crédit. L’emprunteur doit notamment :

  • Avoir plusieurs emprunts en cours,
  • Être salarié ou travailler en tant qu’indépendant avec des revenus réguliers,
  • Savoir bien gérer son budget (dépenses régulières, taux d’endettement ne dépassant pas le seuil de 33 %, etc.),
  • Être clean auprès de la Banque de France.

Bien sûr, si l’emprunteur est en recherche d’emploi, il lui sera toujours possible de demander un rachat de crédit. Cela peut par exemple être possible si son co-emprunteur dispose d’un contrat de travail en CDI.

Rachat de crédit toujours aussi intéressant grâce à des taux très bas  

Un rachat de crédit est jugé intéressant lorsque le taux du nouveau prêt est 0,7 % à 1 % moins élevé que l’ancien taux. Le montant du capital restant dû doit également être supérieur à 70 000 €. Le taux proposé pour un rachat de crédit varie d’un établissement prêteur à un autre.

·      Un prix historiquement faible pour le crédit immobilier

Selon l’observatoire Crédit Logement/CSA, responsable de la réalisation de l’état des évolutions du crédit, le taux moyen est de 1,06% pour les crédits immobiliers. Un taux qui est définitivement parmi les plus bas de l’histoire.

Cette diminution du taux des crédits immobiliers est appliquée pour toutes les durées d’emprunt. Pour le crédit sur 15 ans, par exemple, il affiche une moyenne de 0,86% à 0,99%. Les prêts en cours peuvent déjà profiter des taux actuels par le biais d’une renégociation du prêt. Cela étant, le plus intéressant serait de faire jouer la concurrence. Voilà tout l’intérêt d’un rachat de crédit.

·      Le crédit à la consommation à la hausse en 2021

Au premier semestre 2021, on constate la reprise du crédit à la consommation. Cela peut être notamment dû au retour à la normale avec la fin de la crise sanitaire. Cette dernière a considérablement fait reculer la production de crédits. Les particuliers ont certainement reporté tous leurs projets.

Bien que le moment idéal pour entamer un rachat de crédit se présente actuellement, il serait toujours plus avisé d’effectuer une simulation rachat de crédit. En plus de faire partie des procédures à suivre si on fait une demande en ligne, cette démarche permet de se situer. Un choix non réfléchi peut indubitablement nous embarquer dans encore plus de dettes.

Le rachat de crédit pour éviter le surendettement

Procéder à un rachat de crédit permet de profiter de nombreux atouts. Mais surtout, cette procédure permet d’éviter le surendettement. De plus en plus de ménages n’arrivent plus à faire face à leurs échéances, ce qui risque d’aboutir à un fichage à la Banque de France.

En permettant de rallonger les durées de remboursement, le rachat de crédit laisse à l’emprunteur la possibilité de respirer un peu. Dans certains cas, il permet même de geler certaines dettes. Sans compter les autres avantages de cette démarche financière.

Parmi les autres atouts qu’il est possible de profiter d’un rachat de crédit, il permet notamment de regrouper tous les prêts et dettes en un seul (crédit immobilier et prêt à la consommation peuvent être réunis en un seul). On ne bénéficiera que d’un seul et même taux, et qui sera particulièrement très avantageux. Tout cela peut permettre une trésorerie supplémentaire. Quand on procède à un rachat de crédit, il est également possible de renégocier l’assurance emprunteur. C’est un cas particulièrement courant dans le cadre d’un crédit immobilier.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page