16 astuces pour économiser le carburant

La voiture est le moyen de déplacement de la majorité des ménages français. Environ 63 % des travailleurs se trouvent à plus de 1 km de leur domicile, plus précisément à environ 2 à 3 km d’après les statistiques avancées par l’Insee. Ils se rendent au bureau en voiture. Pourtant, le prix du carburant ne cesse de flamber contraignant les automobilistes à penser davantage à faire des économies. Vous ne le savez sans doute pas, mais il existe quelques astuces à adopter au quotidien et qui pourraient vous faire économiser environ 10 à 20 % de carburant.




1.  Économiser le carburant : accélérez en douceur

Votre facture en carburant ne dépend pas seulement du prix du pétrole ou des taxes à payer. Elle provient en partie de votre mode de consommation. Plus précisément de votre façon de conduire. Vous devez savoir que l’éco-conduite vous offre la possibilité de réduire considérablement les dépenses liées à votre auto.

Comment adopter de l’éco-conduite ? Pensez à faire de moins en moins de coups d’accélérateur. Vous devez essentiellement éviter les coups d’accélérateur et le faire doucement quand le feu vire au vert. Selon votre modèle de voiture, ce comportement peut vous permettre de faire environ 20 % d’économie.

2.  Éviter les coups de frein

Tout comme les coups d’accélérateur, les coups de frein fréquents sont à éviter. Vous devez le faire de façon progressive. Lorsque le feu passe au rouge, n’hésitez pas à freiner progressivement. Si vous avez l’habitude de ne freiner qu’à l’endroit précis où vous devez vous arrêter, en cas de feu rouge par exemple, vous allez engendrer une surconsommation inutilement.

À l’heure actuelle, nombreuses sont les villes qui ont mis en place ce qu’on appelle l’ « onde verte modérante ». Ce concept permet aux automobilistes de réduire leur vitesse à 35 à 40 km à l’heure en approchant des feux verts, sans pour autant s’arrêter.

3.  Ne pas doubler d’autres voitures ni trop coller une autre voiture dans les embouteillages

Lorsque vous roulez en levant votre pied sur l’accélérateur, vous n’allez pas consommer du carburant, ce qui n’est pas le cas si vous voulez à tout prix coller la voiture qui se trouve devant vous dans un embouteillage. De même, si vous voulez toujours doubler une autre voiture pour une raison ou une autre, vous allez faire des dépenses superflues. Le plus avisé serait de garder une vitesse constante. Cela vous donnera l’occasion de consommer moins de carburant.

4.  Savoir rétrograder au lieu de freiner

Une technique qui n’est pas non plus différente de tout ce qu’on a déjà évoqué, c’est le fait de rétrograder au lieu de freiner. Cette attitude peut vous être très bénéfique surtout si vous roulez en ville, notamment en vous permettant d’anticiper la circulation. Vous pouvez assurer sûrement votre sécurité, ainsi que celle des autres.

À l’approche d’un feu rouge, n’attendez pas le dernier moment pour ralentir. Lorsque vous rétrogradez, vous déployez plutôt le frein moteur, ce qui vous offre la possibilité de faire une importante économie d’essence.

5.  Ne pas monter trop haut au niveau des tours

Pour un moteur diesel, il est préférable de passer la vitesse supérieure dès que les tours atteignent les 2 000 par minute. Environ 2 500 pour le moteur à essence. Le but est de les garder entre 3 000 à 3 500 tours pour éviter que le moteur consomme plus qu’il ne faut. Pour savoir le nombre de tours que votre auto fait par minute, il vous suffit de garder un œil sur votre tableau de bord. Moins vous déferlez sur les tours, plus vous aurez moins de consommation de carburant.

6.  Bien anticiper sa conduite

Anticiper la conduite c’est être attentif au moindre détail. Vous devez voir au loin tout comme de près. Cette attitude est particulièrement recommandée en ville où on a souvent à faire face à des piétons, des trafics, etc. Vous pouvez par exemple anticiper un feu si vous restez concentré et vous saurez garder une vitesse constante.

En regardant au loin, vous pouvez anticiper les obstacles. Ainsi, vous pouvez mieux gérer les changements de circulation. Cela vous permettra de ne pas accélérer inutilement. Nous savons combien ces accélérations peuvent être source de surconsommation.




7.  Ne pas laisser le moteur tourner inutilement

Si vous vous arrêtez, bien que vous alliez encore repartir, n’hésitez pas à couper le moteur. Il vaut mieux ne pas le laisser tourner inutilement. Cette démarche est conseillée dès que l’arrêt se fait plus d’une minute. Vous pouvez vous arrêter un moment et couper le contact si vous allez téléphoner ou changer de passager. Vous pouvez aussi le faire quand vous vous retrouvez coincé dans le trafic.

Les modèles de voiture actuels résistent bien aux arrêts intempestifs si ce n’était pas le cas pour les anciennes voitures. Si vous avez la chance de posséder des dispositifs tels que « Start and go », la voiture va le faire à votre place.

8.  Passer les vitesses le plus rapidement que possible

Autant que possible, n’hésitez pas à passer les vitesses rapidement, dès que vous accélérez (en prenant soin de le faire doucement). Votre but est dans tous les cas de rouler à bas régime afin de consommer moins de carburant. C’est le cas quand vous conduisez au 4e ou en 5e vitesse. La règle est simple, passez à la 2e vitesse autant que possible, même pour vos trajets en ville.

9. Réduire sa vitesse pour dépenser moins de carburant

Quand on est pressé, on a tendance à accélérer, ce qui est tout à fait normal. Vous devez toutefois savoir que plus vous roulez à grande vitesse, plus vous risquez de consommer plus de carburant qu’il n’en faut. Avec 10 km à l’heure en moins, vous aurez la chance d’économiser à peu près 3 à 5 litres de carburant sur une distance de 500 km. Aussi, vous réduisez considérablement votre émission de CO2. Prendre soin de ne pas laisser la climatisation constamment allumée

En été comme en hiver, la climatisation nous est toujours essentielle. Pourtant, elle peut très bien être source de consommation. C’est devenu une habitude incontournable qu’il nous arrive souvent de l’oublier quand on n’en a plus besoin. Vous devez apprendre à la couper dès que possible, surtout à chaque fois que vous allez sortir de votre voiture.

Penser à ce petit détail vous permettrait d’économiser jusqu’à 30 % de votre consommation si vous conduisez en ville et environ 15 % si vous êtes sur route. Il n’est pas non plus conseillé de mettre la climatisation à fond lors du démarrage. À chaque fois, pensez à mettre seulement 5 °C de différence avec la température extérieure.

10.Choisir d’utiliser le régulateur de vitesse

Autre moyen de vous faire réaliser des économies sur l’essence : le régulateur de vitesse. Cette option est particulièrement conseillée si vous avez une voiture sportive. Ce dispositif vous sera nécessaire pour les conduites sur autoroute. Ceci étant, une fois que vous serez sur une conduite plutôt souple, il est plus avisé de le désactiver quelquefois. Cela est recommandé sur les descentes par exemple. Vous pouvez aussi le faire sur les montées.

Pour ne pas vraiment forcer votre moteur, vous devez réduire votre vitesse sur les montées. Tandis que sur les descentes, vous pouvez lâcher votre accélérateur et rouler tranquillement. Ce régulateur va vous aider à garder une vitesse constante, aussi bien en montée qu’en descente.

11. Limiter autant que possible les déplacements en voiture à proximité de chez vous

Une autre technique simple, mais efficace pour vous aider à économiser le carburant est de ne pas prendre la voiture si vous pouvez le faire à pied. D’ailleurs, la marche est excellente pour la santé. On note que près de 40 % des déplacements en voiture se font pour moins de deux kilomètres. Les experts s’entendent à dire que ce sont notamment ces deux kilomètres qui consomment le plus de carburant et qui engendrent par la même occasion le plus de pollution.

Cela dit, on ne vous conseille pas de délaisser votre voiture pour des trajets de 2 km. Prenez tout simplement l’habitude d’aller chez le boulanger sans la voiture, ou tout simplement lorsque vous faites des courses à proximité de chez vous.

12. Prendre soin de ses pneus et de leurs pressions

Pour économiser du carburant, vous devez penser à vos roues. Lorsqu’elles manquent de pression, elles augmentent la résistance au roulement. Cela peut donc engendrer une consommation de carburant de plus de 2,4 % par 0,5 bar. Sans compter que cela présente des risques pour la conduite. Pour une voiture chargée qui va faire un long voyage, il est conseillé de gonfler les pneus de 0,2 bar. Certains modèles de pneus peuvent vous faire économiser davantage de carburant.

13. Fermer les fenêtres sur l’autoroute ou quand vous roulez à grande vitesse

Quand vous roulez sur l’autoroute, bien qu’il fasse très chaud en été, ne laissez pas toutes les fenêtres ouvertes. Cela peut engendrer une consommation de plus que la normale. L’aérodynamisme joue effectivement quand vous roulez à grande vitesse. Si vous roulez à 130 km/h, et si vous ouvrez toutes les vitres, vous allez consommer plus de 5 % environ.

Quand il fait chaud, le mieux serait d’utiliser la climatisation. Plus votre voiture perd en aérodynamisme en faisant face au vent, plus elle va consommer plus d’essence et plus vous aurez des dépenses de carburant. Toutefois, l’aérodynamisme n’a aucun impact quand vous êtes en ville et que vous roulez doucement.

14. Éviter de surcharger inutilement son véhicule

Lorsqu’on part en voyage, on a souvent peur de ne pas avoir tout ce qu’il faut. Cependant, avoir de lourds bagages pourrait engendrer une consommation plus conséquente en énergie. Vous aurez donc besoin de plus de carburant. Quand votre véhicule prend une charge de 100 kg, sa consommation augmente de 7 %. Voilà un détail que vous devez considérer avant d’acheter votre auto.

Si vos portes-vélos ne vous servent pas, démontez-les. Videz votre coffre de tous les objets pouvant être inutiles. Voyager léger pour économiser. Ceci dit, il n’est pas toujours possible de le faire. Prenez soin de n’emporter que ce qui est vraiment essentiel.

15. Autant que possible, se garer à l’ombre

Cela peut sembler anodin, mais garer sa voiture à l’ombre permet de faire de l’économie sur l’essence. Pour vous expliquer le pourquoi, lorsque la voiture est garée au soleil, son moteur aura du mal à refroidir rapidement lorsqu’il sera l’heure de démarrer et aura tendance à déployer la climatisation au maximum.

En étant exposée à la chaleur, la voiture peut également laisser s’évaporer une partie de son carburant. En règle générale, la cartouche de charbon actif a pour rôle de récupérer cette vapeur émanant de l’essence. Néanmoins, l’évent du réservoir peut en faire échapper. Tout comme la tuyauterie et les pièces en plastique au niveau du système d’alimentation.



 

Sources :

https://www.comment-economiser.fr/consommer-moins-essence-voiture.html

https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/automobile-carburant-10-astuces-economiser-volant-581/

https://www.consoglobe.com/25-conseils-reduire-consommation-essence-cg

https://actu.fr/economie/carburants-dix-astuces-pour-economiser-quelques-litres-et-quelques-euros_48207468.html

https://www.lelynx.fr/assurance-auto/comparaison/pas-cher/astuces/carburant/

https://www.auto-moto.com/pratique/carburant-trois-astuces-faire-economies-294197.html

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page