You cannot copy content of this page

Rachat de crédit pour FICP. Quelles solutions ?





Avec les imprévus et le coût de la vie qui ne cesse d’augmenter, de plus en plus de gens rencontrent des difficultés financières. Ce qui entraîne souvent des problèmes de surendettement. Bien heureusement, il existe des alternatives comme le rachat de crédit, une solution très adoptée même à ceux qui sont fichés FICP. Comment ça se passe concrètement et quels sont les points importants à savoir ? Voici un article que j’ai consacré sur le sujet.

Comprendre le concept FICP

Le FICP ou Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers est un répertoire des incidents de remboursement de crédits. Centralisé à la Banque de France, il contient la liste des personnes qui ont eu l’incapacité de rembourser un ou des crédits qu’elles ont contractés. En cas de non-paiement des échéances, la personne sera inscrite au FICP par l’organisme prêteur. L’inscription survient après un retard couvrant deux mensualités. À savoir qu’il existe des établissements bancaires qui l’entament bien avant les 2 mois. Lorsque vous ne payez pas à temps, l’établissement de crédit se trouve dans l’obligation d’envoyer un courrier vous demandant la régularisation de la situation dans les 30 jours qui suivent. En cas de non-respect du délai, il envoie les informations relatives à l’incident à la banque de France. Celle-ci va enregistrer votre état civil, la date de l’incident et la nature du crédit concerné. Et c’est seulement après remboursement des sommes dues que vous serez radié du FICP. En ce qui concerne la durée du fichage, elle est de 5 ans si elle est due à un non-remboursement de crédits. En revanche, le fichage lié à un dossier de surendettement peut durer jusqu’à 8 ans.

Les conséquences du fichage FICP

Le fichage FICP a un impact sur la gestion des dépenses quotidiennes d’un emprunteur. Lorsque vous êtes déclaré en tant que découvert bancaire, la banque pourrait facilement vous supprimer. Ce qui ne fera qu’empirer la situation. Sinon, vous pourrez avoir du mal à effectuer une nouvelle demande de crédit, car tous les établissements financiers peuvent consulter le fichier FICP. D’ailleurs, ce serait pour eux un moyen de vérifier à qui refuser ou accorder un prêt. D’autant plus, une personne fichée est considérée comme un client incapable de régler ses dettes. Elle ne pourrait pas porter caution d’un crédit et aurait du mal à effectuer un rachat de crédit. Je tiens pourtant à signaler qu’être fiché au FICP ne signifie pas être en interdit bancaire. En effet, un interdit bancaire c’est-à-dire une personne inscrite au FCC n’a plus le droit d’accéder à ses chéquiers ou à sa carte bancaire tandis qu’une personne inscrite au FICP peut encore conserver et utiliser ses moyens de paiement.

Le rachat de crédit pour FCIP : une solution à adopter

Pour s’en sortir, la première chose à faire c’est de chercher à régler la totalité des dettes de l’établissement qui vous a inscrit au FICP. Pour cela, la plupart des gens font recours au rachat de crédit. Il s’agit d’un moyen qui permet aux personnes fichées à la Banque de France de résoudre leur problème de surendettement tout en ayant la possibilité de réduire leurs dépenses mensuelles. Il est pourtant à souligner que le coût total du prêt pourra être assez élevé d’où l’étalement sur plusieurs mois. Quoi qu’il en soit, il permet de laisser une certaine somme que vous pourrez utiliser pour assumer vos charges quotidiennes.



Fonctionnement du rachat de crédit pour FICP

Le rachat de crédit FICP est une pratique qui permet à un établissement financier de racheter tous les crédits en cours d’une personne inscrite au FICP. Il consiste à créer un nouveau crédit global que l’emprunteur devra par la suite rembourser par une mensualité unique. Grâce au rachat de crédit, la charge mensuelle de remboursement sera diminuée, car une partie du capital des emprunts a déjà été remboursée. Ainsi, la personne fichée pourra payer ses anciens crédits et garder en même temps une partie du prêt pour ne pas avoir un budget trop serré. Et c’est ainsi qu’elle pourra régulariser sa situation auprès de la Banque de France. Pour obtenir ce genre de prêts, je vous conseille plutôt de vous tourner vers les organismes qui se spécialisent en rachat de crédit. En effet, les banques se montrent souvent réticentes vis-à-vis des personnes inscrites au FICP. C’est pourquoi, il est toujours préférable d’opter pour une solution alternative. Lorsque vous allez effectuer un rachat de crédit, vous allez obtenir une nouvelle échéance ainsi qu’un nouveau taux d’intérêt qui correspond à votre nouveau créancier. Et c’est ainsi que votre problème de surendettement sera réglé. En revanche, vos frais de remboursement vont augmenter ; ce qui est tout à fait logique. En ce qui concerne les conditions requises, elles dépendent généralement du type de rachat de crédit que vous choisissez et du règlement imposé par l’établissement prêteur.

Les différentes possibilités de rachat de crédit pour FICP

·      Rachat de crédit pour FICP locataire

L’obtention d’un rachat de crédit FICP en tant que locataire peut s’avérer un peu complexe. Cependant, il s’agit d’un acte tout à fait possible. N’étant pas en mesure de garantir son prêt, un FICP locataire est considéré par les établissements financiers comme une personne à risques. C’est vrai, il n’y a aucune loi qui interdit d’accorder un rachat de crédit à une personne fichée. Cependant, les banques se montrent toujours méfiantes, car en cas de non-remboursement, elle ne pourra rien faire contre vous. Pour optimiser votre chance, essayez de jouer franc jeu. Lorsque vous allez contacter l’établissement de prêt, n’oubliez pas de mentionner que vous êtes fiché FICP. D’ailleurs, toutes les banques ont accès au fichier national et seront, tôt ou tard, au courant de la situation. Vous pourrez en l’occurrence vous adresser aux organismes qui se spécialisent dans les prêts aux personnes en difficulté. Généralement, leur positionnement est différent de celui des banques. Sinon, sachez bien choisir l’établissement et prenez le temps de comparer les tarifs ainsi que les conditionnements des services.

·      Rachat de crédit pour FICP propriétaire

Si vous êtes propriétaires, le rachat de crédit pour FICP est moins problématique. En effet, la banque pourra utiliser le logement comme garantie du crédit et pourra par conséquent l’hypothéquer. En cas de non-remboursement, le bien sera vendu aux enchères. Ainsi, un propriétaire de logement qui est fiché FICP pourra obtenir un rachat de crédit d’une manière beaucoup plus facile par rapport aux autres profils. Il pourra utiliser son bien immobilier comme gage de l’emprunt. En proposant une garantie de valeur, la négociation avec la banque ne posera pas beaucoup de problèmes.

·      Rachat de crédit pour FICP fonctionnaire

Un FICP fonctionnaire peut également négocier auprès des établissements bancaires. Ayant une situation jugée stable, il a beaucoup plus de chances à obtenir un rachat de crédit. En revanche, son revenu mensuel jouera beaucoup dans la détermination du montant de la mensualité à rembourser. Dans la plupart des cas, un FICP fonctionnaire ne change pas de banque. C’est la banque elle-même qui se charge de rembourser les crédits et les mensualités seront prélevées sur le compte habituel du client. D’ailleurs, ce genre de rachat de crédit n’engendre aucun risque d’incidents de paiement.

Les démarches à suivre pour un rachat de crédit pour FICP

Le rachat de crédit doit être effectué avec prudence. À savoir que certaines offres pourraient constituer de réelles arnaques. D’où l’intérêt de comparer de multiples propositions avant de prendre une décision finale. À noter que le rachat de crédit doit mentionner l’état civil, les informations relatives aux revenus et crédits ainsi que les pièces justificatives de la situation réelle comme les relevés de crédit les plus récents ou encore les derniers bulletins de salaire. Sinon, une analyse de dossier doit avoir lieu avant la mise en place des procédures du rachat des crédits. Lorsque toutes ces étapes sont bien respectées, l’établissement pourra rembourser intégralement les créanciers et la mensualité unique sera définitivement instaurée. Sachez pourtant que chaque organisme a ses propres règles. C’est pourquoi, les durées de remboursement, le taux d’intérêt ainsi que les plafonds de rachat de crédit varient d’un établissement à un autre. Prenez donc le temps de comparer les différentes offres avant de choisir celle qui vous aidera à mieux vous en sortir.

Ce qu’il faut faire en cas de refus de rachat de crédit pour FCIP

Si l’on vous refuse votre rachat de crédit, essayez tout d’abord de déterminer la raison pour laquelle votre demande n’a pas été acceptée. Ensuite, faites-en sorte de corriger le problème avant d’envoyer d’autres demandes. Dans le cas où tous les établissements n’acceptent pas votre dossier, vous pourrez envisager d’effectuer un rachat de crédit entre particuliers. Dans ce cas-là, vous devrez faire savoir à la personne qui vous prête de l’argent que vous êtes fiché FICP. Et comme un autre crédit classique, établissez ensemble un contrat de prêt ainsi qu’un tableau d’amortissement. Si malgré toutes ces tentatives, vous ne parvenez pas à conclure un rachat de prêts et que vous n’êtes plus en mesure d’assumer vos crédits en cours, il ne vous reste plus qu’à déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Sachez toutefois que cette procédure engendre de lourdes conséquences d’où l’intérêt de bien peser le pour et le contre avant de vous lancer. Pour ainsi faire, demandez l’aide d’une assistante sociale. Elle saura vous guider dans vos démarches.




Les moyens à adopter pour trouver la meilleure offre

Il existe deux moyens principaux qui vous permettront de trouver la meilleure offre de rachat de crédit. En premier lieu, vous pourrez effectuer une recherche et une simulation en ligne. D’ailleurs, il existe différentes plateformes que vous pourrez utiliser sur internet. Cela va aussi vous aider à trouver les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Ces genres de simulation sont entièrement gratuits ne nécessitant que quelques informations personnelles et financières comme les revenus de l’emprunteur, le capital à rembourser ou encore le nombre de prêts concernés par la future opération de rachat. Et c’est à partir de cette simulation que vous allez obtenir un devis complet qui vous sera transmis par mail ou par téléphone. Ainsi, consacrez un peu de temps pour faire plusieurs simulations, car les propositions pourront diverger d’un établissement à un autre.

A part cela, vous pourrez demander l’aide d’un courtier. Cependant, il faut s’apprêter à lui verser une commission à payer au moment de la concrétisation de la demande de rachat. D’autant plus, un courtier est un intermédiaire de qualité en mesure de vous trouver l’offre la plus adaptée à votre situation. D’autant plus, il fera en sorte de s’occuper de toutes les démarches administratives. Ce qui vous permettrait de gagner du temps.

Les raisons pour lesquelles il faut monter un dossier solide

Pour garantir le succès d’un contrat de rachat, il est très important de monter un dossier solide. Cela multipliera vos chances d’obtenir plusieurs offres intéressantes et de conclure le rachat avec un établissement de confiance. En outre, votre dossier servira à l’établissement de crédit d’avoir un aperçu concret de votre situation. Ce serait pour lui un moyen de s’assurer de votre capacité de remboursement et de vous protéger contre les risques de non-remboursement.

Les frais à prévoir

Si le rachat de crédit permet de faire des économies, il faudra quand même prévoir certains frais. Et dans le cas où vous décidez d’effectuer un remboursement anticipé, les indemnités à payer pourront être assez élevées. Sinon, certaines banques peuvent exiger des frais de dossier souvent compris entre 1% à 7% du montant total du crédit à racheter. Il faut également prévoir des frais d’assurance dont le montant varie en fonction de l’âge, de l’état de santé et de la situation professionnelle de l’emprunteur. Et en cas de rachat de crédit en FICP dans le domaine immobilier, l’hypothèque ou encore la caution doit être intégrée au calcul de la rentabilité de l’opération.

 

Pour conclure, le rachat de crédit pour FCIP est une alternative intéressante si vous vous trouvez dans des situations financières compliquées. Sachez toutefois choisir la meilleure offre qui vous permettra de tirer profit de votre rachat de crédit et d’éviter des pertes considérables.

Sources:

https://www.credimed.com/fiches-ficp-et-rachat-de-credit-locataire/#nav3

https://www.lesfurets.com/rachat-de-credits/guide/rachat-de-credit-et-interdit-bancaire#le-rachat-de-credit-pour-interdit-bancaire-quels-avantages

https://hintigo.fr/article/rachat-credit-ficp/

https://www.partners-finances.fr/actualites/184-rachat-credit-comment-marche

https://www.01banque-en-ligne.fr/guide/inscrit-au-ficp-consequences-comment-en-sortir/


[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

CommentLuv badge