10 métiers qui payent bien sans études

Avoir un gros salaire sans le bac en poche, est-ce possible ? Oui, à condition que vous fassiez votre possible pour disposer des compétences requises liées au métier. Pour décrocher un métier qui paye bien sans étude, il vous faut commencer par une recherche minutieuse pour ensuite déterminer les démarches que vous devez entreprendre pour avoir le poste en question. Voici parmi les 10 métiers qui paient bien sans diplôme.            



1.  Plombier, en tête de liste pour le métier qui paye bien sans étude

Saviez-vous qu’un plombier pouvait gagner jusqu’à 5 000 euros par mois ? Réparer les fuites d’eau et déboucher les canalisations peuvent donc rapporter autant d’argent ? Le mieux afin que vous puissiez parfaitement rentabiliser vos activités est de créer votre propre entreprise. Pour cela, vous n’avez même pas besoin de faire des études supérieures. Un simple CAP ou un BEP peut parfaitement faire l’affaire.

·      Travailler en Suisse en tant que plombier

En Suisse, les plombiers sont bien payés. Si vous n’êtes pas prêt à lancer votre propre société, tournez-vous vers ce nouvel eldorado. Les jeunes choisissent effectivement de s’y expatrier pour cette raison. Là-bas, un plombier peut empocher jusqu’à 4500 euros.

·      Le salaire moyen d’un plombier en France

En France, la rémunération d’un plombier tourne autour de 2500 à 3000 euros par mois. Ce sont parmi les artisans les mieux payés. Néanmoins, le travail demande une importante capacité physique qu’il vaut mieux vérifier si on est assez costaud avant de décider.

·      Comment devenir un plombier ?

Après un CAP en installateur sanitaire, il vous sera possible de devenir plombier. D’ailleurs, l’insertion professionnelle en tant que plombier est particulièrement facile. Vous pouvez compléter votre parcours avec un BEP, un bac ou un BTS plus spécifiques (fluides, énergies…).




2.  Agent immobilier, une force de proposition suffit

Un agent immobilier est payé entre 3000 et 4000 euros par mois suivant ses compétences. Avec une compétition très rude des acteurs de l’immobilier, pour gagner ce salaire, il faut faire preuve de créativité, d’originalité et de détermination. Le rôle d’un agent immobilier est d’intervenir entre le potentiel acquéreur et le propriétaire. Il doit donc être particulièrement convaincant.

Vous pouvez prétendre à ce poste avec un bac+2. Cependant, le plus réfléchi serait de disposer d’un BTS des professions de l’immobilier. Le plus grand avantage d’un agent immobilier est qu’il est entièrement indépendant dans tout ce qu’il fait, bien qu’il fasse partie d’une entreprise.

 

3.  Testeur de jeux vidéo, on vous paie pour jouer

S’il y a bien un métier qui paye bien sans étude, c’est bien celui du testeur de jeux vidéo. Ce professionnel est indispensable aux entreprises spécialisées dans la conception et l’édition de jeux vidéo. Son travail consiste à repérer les défauts et les points faibles du jeu en question. Ceci dans le but de pouvoir les améliorer avant sa vente.

Si aucun diplôme n’est requis, il vous faut toutefois disposer d’une excellente culture générale, surtout en matière de jeu. Vous devez être un bon joueur, mieux encore si cela vous passionne. Quant à votre salaire, il doit être autour de 2500 euros par mois une fois que vous aurez acquis de l’expérience. Au début, vous allez devoir vous contenter du SMIC.

 

4.  Grutier, un technicien de chantier bien payé

On qualifie le grutier de technicien de chantier. Il manipule les engins de levage en hauteur, voire même en très grande hauteur. Comme il manie des équipements complexes, il est bien payé. Sa rémunération est en moyenne de 2000 à 2 200 euros par mois. Ce qui se présente comme un sacré somme pour un poste qu’on peut décocher sans avoir fait des études. Lorsque le grutier est confirmé, il peut même obtenir 2 700 à 2 800 euros, sans parler des primes. À noter que ce salaire peut sensiblement varier en fonction des régions.

Comme évolution de carrière, il peut toujours travailler davantage pour maîtriser d’autres machines plus puissantes. Il doit changer de chantier régulièrement et connaîtra donc de très fréquents déplacements. Ce profil est également très demandé. La vigilance est l’une des plus importantes qualités que doit avoir le grutier.




5.  Serrurier, pour un salaire de plus de 2500 euros

La profession du serrurier peut comporter plusieurs facettes. Vous pouvez choisir d’être un serrurier-métallier ou un dépanneur. Si le métier de serrurier est réglementé, vous avez la possibilité de suivre des formations agréées par l’État. Il n’est pas nécessaire d’entreprendre des études universitaires.

·      Les missions d’un serrurier

Les tâches du serrurier tournent autour du maniement du métal. On peut citer la pose de portes blindées, de coffre-fort, le façonnage de clé, etc. Mais, il peut également prendre en charge les constructions métalliques. Certains interviennent pour des travaux de dépannage.

S’il s’agit d’un serrurier-métallier, son travail ne consiste pas seulement à façonner des clés. Il peut être capable de concevoir des supports métalliques comme les rampes d’escalier.

·      Devenir serrurier

Pour exercer ce métier, vous devez au moins disposer d’un CAP en serrurier-métallier ou un BEP. Vous pouvez aussi vous former auprès d’organismes pour adultes qui proposent des formations accélérées, surtout pour ceux souhaitant se spécialiser dans le dépannage.

·      Salaire serrurier

Pour un débutant, le salaire reste proche du SMIC, au minimum 1500 euros. Mais, la moyenne se situe aux environs de 3000 euros par mois, voire même plus pour ceux qui sont particulièrement expérimentés.

 

6.  Testeur de logements saisonniers, le boulot de rêve

En quoi consiste le travail d’un testeur de logements saisonniers ? Comme son nom l’indique, il va arriver tel un touriste dans les nouveaux hôtels et faire une expérience de séjour qu’on nomme par des vacances collaboratives.

Le testeur sera amené à prendre des photos et à faire des analyses dans le but d’évaluer les lieux. Sa mission comprend aussi la rédaction d’un article de blog pour exposer son expérience ou pour les partager sur les réseaux sociaux.

Bien que le testeur de logement ne soit rien d’autre qu’un job saisonnier, il peut vous permettre de gagner environ 3300 euros brut par mois. Comment faire pour avoir ce job ? Il s’agit d’un travail qui ne demande pas de diplôme ni d’expérience professionnelle. Vous devez tout simplement démontrer que vous êtes soucieux des détails, expert des réseaux sociaux et originaux.

 

7.  Community Manager, la maîtrise des réseaux sociaux est la seule vraie condition

Maîtriser la manipulation et le fonctionnement des réseaux sociaux est la première condition sine qua non pour devenir Community Manager. Bien que certaines entreprises lui exigent des diplômes de bac + 3 au minimum, ce métier est surtout d’ordre pratique. Elles ne sont pas rares les sociétés qui s’y engagent sans exiger de longues études.

·      Salaire d’un Community Manager

Pour un Community Manager débutant, le salaire tourne autour de 2000 euros, mais qui peut augmenter très rapidement. En France, son salaire oscille entre 2 300 à 5 800 euros, soit un salaire mensuel médian de 4 083 euros bruts par mois.

·      Le rôle d’un Community Manager

Un Community Manager est en quelque sorte un animateur de communauté. Son travail consiste à assurer la cohésion d’une audience d’internautes rassemblée pour un même sujet. Une excellente connaissance des réseaux sociaux est requise. Cet expert doit aussi avoir une grande capacité à animer et à fédérer un groupe. Bien que ce poste ne requiert aucun diplôme en particulier, il exige une bonne connaissance écrite.

·      Les formations à courte durée pour devenir Community Manager

Sans passer par les longs cursus universitaires, vous pouvez suivre une formation en community management en ligne ou auprès des instituts de formation. Elle est accessible aux salariés, étudiants ou à la recherche d’emploi.

 

8.  Éboueur, profitez d’un salaire d’environ 1 864 € net mensuel

L’éboueur travaille plus précisément dans le secteur public. Mais, il existe des entreprises privées spécialisées dans le traitement de déchets qui peuvent les engager. Bien que le salaire de cet expert reste intéressant, il demande une condition physique capable de supporter toute épreuve.

Le travail d’un éboueur consiste à collecter les ordures à l’aide d’une benne. Il œuvre le plus souvent en binôme. Cette équipe va transporter les déchets sur le site d’enfouissement. Exerçant particulièrement le matin, chacun doit adopter des gestes précis et rapides.

Devenir un éboueur n’exige aucun niveau d’étude particulier. Vous pouvez accéder à ce poste après la 3e. Il est généralement accessible par le biais d’un concours de la fonction publique et reste accessible sans diplôme.

Le salaire de l’éboueur est en moyenne 1 864 net par mois. Toutefois, il peut varier sensiblement en fonction du grade : d’éboueur principal de classe supérieure, éboueur principal ou éboueur.

À côté de ces conditions favorables, il ne faut pas non plus oublier que cette profession ne présente que des avantages. Vous devez apprécier travailler à des heures décalées et bien évidemment avec les ordures. Vous devez maîtriser la chaîne de tri et du recyclage.

 

9.  Chauffeur VTC, un casier judiciaire vierge et un permis depuis 3 ans

La profession de chauffeur VTC est un métier qui paye bien sans études. Il vous suffit effectivement d’avoir votre permis et un casier judiciaire vierge. Il est possible de travailler dans une société de transport VTC ou s’installer à son propre compte.

Salaire d’un chauffeur VTC

Deux possibilités peuvent se présenter lorsque vous êtes un chauffeur VTC indépendant. Soit vous travaillez dans la semaine, soit durant le weekend.

  • Si vous travaillez dans la semaine, vous pouvez empocher entre 1400 et 1900 euros,
  • Si vous travaillez durant le weekend, vous aurez un salaire entre 1700 à 2300 euros.

Pour un salarié en CDD ou CDI, le salaire mensuel peut osciller entre 1800 à 2500 euros.

Les conditions pour devenir chauffeur VTC

D’autres conditions autres que le casier judiciaire vierge et le permis de plus de 3 ans sont également à prévoir avant de pouvoir devenir un chauffeur VTC. Il vous faut réussir un examen et disposer de la carte professionnelle VTC.

 

10. Un artisan couvreur installé à son compte

L’artisan couvreur est celui qui installe ou répare le toit. Il peut intervenir auprès d’un immeuble ou d’une résidence privée. Son travail peut aussi consister en des travaux d’isolation thermique sous les toitures. S’il travaille dans une entreprise, il peut empocher environ 1500 euros brut par mois. Mais, tout dépend de ses compétences. Lorsqu’il s’installe à son propre compte, son revenu peut atteindre jusqu’à 3000 à 5000 euros mensuels.

·      Les missions d’un couvreur

Dans un projet de construction, l’artisan couvreur intervient après le charpentier. En plus du chantier proprement dit, il peut apporter des conseils et veiller à ce que les travaux de construction répondent aux normes imposées.

·      Les avantages du métier de couvreur

Si vous envisagez une reconversion professionnelle particulièrement accessible, le métier de couvreur est fait pour vous. Plus vous êtes expérimentés, plus vous profiterez d’un salaire attractif.

·      Comment devenir couvreur ?

Il existe différentes formations que vous pouvez suivre pour devenir un excellent artisan couvreur. Vous pouvez notamment prétendre à ce poste avec un niveau CAP. Si vous avez le bac, vous pouvez vous former en vue d’obtenir un bac pro intervention sur le patrimoine bâti en option couverture.



Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page