Métier qui fait voyager et bien payé : ma sélection

Un métier qui fait voyager, ça fait rêver ! Et quand c’est en plus bien payé, que demander de plus ? Existe-t-il un métier qui nous fait voyager et nous fait gagner un max d’argent à la fois ? Allier plaisir et travail semble utopique, et pourtant c’est tout à fait faisable, à moins de choisir la bonne activité. Quels sont les métiers qui font voyager et bien payés ? Voici quelques sélections que je souhaite vous proposer afin de vous donner une idée. Et qui sait ? Cela pourrait vous inspirer pour votre souhait de carrière ou une reconversion professionnelle.




Sommaire

1.  Hôtesse de l’air ou steward, un métier 100% lié aux voyages

Devenir hôtesse de l’air ou steward est l’un des professions au monde qui vous vient en tête quand on pense à un métier qui fait voyager et bien payé. Leur principale mission est d’accueillir les passagers à bord de l’avion avant de s’assurer de leur sécurité. Ils doivent également veiller au bon déroulement du vol.

Les hôtesses de l’air et steward font des escales un peu partout dans le monde. Ils découvrent constamment de nouveaux endroits et ne restent jamais longtemps sur la même localité. En attendant les prochains vols, ils dorment dans de grands hôtels. Et pour cela, ils gagnent très bien leur vie.

Au début de leur carrière, ils peuvent gagner en moyenne 1600 euros de salaire mensuel, 1800 après un an d’exercice. Une situation qui s’améliore très vite pouvant atteindre jusqu’à 3500 euros bruts par mois plus les primes.

2.  Photographe indépendant, une profession offrant une très grande mobilité

En France, le salaire moyen d’un photographe indépendant est aux alentours de 4 129 euros bruts par mois. Cependant, en fonction des compétences et de la spécialisation, il ne précise aucune limite de salaire. Métier artistique et particulièrement créatif, il permet plusieurs rencontres au cours de sa carrière. Mais, il permet également de voyager dans différentes régions et à l’étranger.

Parmi les écoles les plus connues pour devenir photographe, on peut parler de l’ENSAD, l’ENSP ou l’école des Gobelins. Elles vous permettent d’obtenir un Bac + 3 ou Bac + 5 du domaine de la photographie. Avec la concurrence devenue de plus en plus rude, il faut savoir se démarquer pour percer dans le métier.




3.  Moniteur de plongée, pour apprécier aussi la beauté de la nature

Un moniteur de plongée est celui qu’on nomme aussi par éducateur sportif de plongée. Il initie à la plongée et accompagne également les plus expérimentés. Il s’agit d’une activité souvent saisonnière, ce qui vous permettra de vous adonner à d’autres passions.

·      Un salaire varié suivant les centres

Le salaire d’un moniteur de plongée est difficile à fixer. Il dépend de son niveau et des nombres d’activités qu’il peut effectuer. Les conditions de travail sont également des éléments très importants à cerner. Au tout début de sa carrière, sa rémunération peut partir de 1600 euros. En fonction des centres, il peut aller de 700 à 2000 euros.

lire  Les meilleures plateformes pour la location de voitures entre particuliers

·      Devenir moniteur de plongée

Pour devenir un moniteur de plongée, il faut suivre une formation adaptée, souvent onéreuse, et être titulaire du brevet d’État d’éducateur sportif. Vous pouvez prétendre à des qualifications BPJEPS qui vous permettent de devenir animateur, coordinateur, entraîneur ou directeur de structure en fonction de votre spécialisation.

·      Moniteur de plongée, un métier fait d’aventures

Travailler en tant que moniteur de plongée peut vous amener en Corse, en Afrique, aux Antilles et dans d’autres pays à travers le monde. Ce métier vous fait découvrir la diversité de la faune et la flore sous-marine, un vrai plaisir si vous en êtes passionné.




4.  Pilote de ligne, offrant un salaire d’environ 8 000 euros bruts par mois

Transporter des passagers d’un point A à un point B est le travail d’un pilote de ligne. Il doit assurer des conditions de sécurité optimales à ses passagers et se doit de faire un briefing avant chaque décollage. Sa rémunération annuelle est de 100 000 euros, ce qui fait environ 8000 euros bruts par mois. Une sacrée somme qui lui donne plus la possibilité de voir de nombreux pays. Ce salaire peut pourtant varier en fonction des compagnies aériennes qui l’engagent. Mais même en début de carrière, il peut déjà prétendre à un salaire mensuel de 2800 euros nets s’il choisit une petite compagnie low cost.

Ce n’est pourtant pas un métier facile. Vous devez travailler sur des plages horaires importantes. Il n’est pas toujours facile d’harmoniser la vie professionnelle et personnelle. Vous ne devez faire aucun excès (boire de l’alcool, alimentation négligée, veiller tard, etc.).

Pour les diplômes et qualifications, il faut penser à obtenir un Bac scientifique. Il faut ensuite poursuivre son cursus dans une grande école d’ingénieurs, en filière mathématique et scientifique (ENS). Vous pouvez également penser à faire un concours en vue d’entrer à l’École Nationale d’aviation civile (ENAC). Le niveau requis est le Bac + 5.

 

5.  Testeur d’hôtels : voyagez, appréciez et gagnez de l’argent en même temps

Le métier de testeur d’hôtels semble facile et pourtant, il requiert quelques critères, dont la maîtrise parfaite de langues étrangères. Une grande capacité d’adaptation est aussi exigée étant une profession mobile et exigeante.

·      En quoi consiste le métier de testeur d’hôtels ?

Le travail d’un testeur d’hôtel, tel que son nom l’indique, est de tester les hôtels aux quatre coins du monde à tous les niveaux. Il est question d’évaluer leurs qualités, mais également leurs défauts. Cet expert va s’intéresser tout particulièrement à la propreté, aux différents services, à l’accueil et d’autres détails encore.

lire  8 étapes pour réussir sa reconversion professionnelle

·      Les qualités et qualifications requises

Un testeur d’hôtel va être amené à découvrir de nombreux établissements dans différents pays. Il doit donc maîtriser les langues, notamment l’anglais pour pouvoir mieux communiquer. Cela lui permettrait d’être entièrement autonome et indépendante.

Pour ce travail, il faut également qu’il s’engage dans une immersion totale dans l’établissement proposé. Il doit être particulièrement sociable, rigoureux et curieux. Il doit disposer d’un amour démesuré pour les voyages et les nouveautés. De très bonnes qualités rédactionnelles sont également exigées.

·      Quel salaire pour un tester d’hôtels ?

Si vous décidez d’être un testeur d’hôtels de luxe, de yachts, de villas et d’îles privées, vous pouvez prétendre un salaire de 85 000 euros par an.

6.  Journaliste Reporter, un métier qui fait voyager et bien payé

Être un journaliste Reporter est également un métier qui fait voyager et bien payé si vous aimez être sur terrain. Son travail se résume essentiellement à la réalisation de reportages télévisés. Il va aller recueillir des images et faire des interviews.

·      Formation et diplômes pour devenir journaliste Reporter

Après 3 à 5 ans en école de journalisme, il est possible de prétendre au poste de journaliste reporter. Avant d’être Reporter, il est avant tout journaliste. Il doit donc proposer des sujets en plus de s’occuper du tournage. Ces domaines requièrent chacun des compétences précises.

·      Les avantages du métier de journaliste Report

En plus de s’enrichir intellectuellement, un journaliste Report aura également la chance de voyager dans plusieurs pays. En fonction de son secteur, il sera amené à découvrir des mœurs, la vie politique de nombreux pays, les richesses géographiques, etc. En somme, il s’agit d’un métier qui bouge beaucoup. En tout cas, il ne sera jamais en manque de découverte.

·      Salaire d’un journaliste Reporter

La rémunération d’un journaliste Reporter oscille entre 2000 et 2700 euros bruts par mois, pour une fourchette journalière de 90 et 150 euros. En fonction de sa chaîne et de son secteur d’investigation, il peut espérer jusqu’à 5 000 euros bruts par mois.

7.  Guide de voyage, faire le tour du monde et se remplir les poches

Être guide de voyage c’est en quelque sorte être un accompagnateur de touristes qui par la même occasion profite également de ce tourisme. Ce qui peut être le plus surprenant avec ce métier est qu’il ne demande aucune qualification particulière. Aucun diplôme spécifique n’est effectivement exigé. Mais, si vous détenez une licence en histoire, géographie ou art, vous pouvez tout à fait vous orienter vers cette carrière.

·      Rémunération d’un guide touristique

En moyenne, le salaire d’un guide de voyage tourne autour de 50 à 70 euros par jour. Son salaire mensuel est d’environ 1600 à 2200 euros nets en fonction de l’agence où il travaille. Cela étant, lors des voyages à l’étranger ou les déplacements en région, son logement et tous ses besoins lors de l’expédition seront à la charge de son agence. Voilà un avantage considérable que ce métier fait profiter.

lire  Vivre en camion toute l'année

·      Pourquoi choisir le métier de guide de voyage ?

Métier particulièrement mobile, être guide touristique c’est voyager et découvrir le monde. En faisant visiter aux voyageurs divers endroits, il profite également lui-même du voyage. Nombreux sont les avantages de cette profession :

  • Faire des rencontres internationales,
  • Connaître de nombreuses cultures et histoires,
  • Maîtriser plusieurs langues, etc.

·      Comment faire pour devenir guide touristique ?

Métier passionnant fait d’aventure et de découvertes, devenir guide touristique exige une grande mobilité. Pour les études et formations, un BTS tourisme ou un BTS animation et gestion touristiques locales est largement suffisant, mais d’autres qualifications sont également possibles.

Toutefois, il faut avoir plusieurs qualités : la rigueur, l’adaptabilité, l’écoute, la curiosité, l’ouverture, la sociabilité, la serviabilité, etc.

8.  Professeur de langue, faire découvrir et découvrir en même temps

Le métier d’un professeur de langue est bien évidemment d’enseigner une langue pouvant être sa langue maternelle ou non. En maîtrisant plusieurs langues, vous pourrez avoir la possibilité de voyager n’importe où et trouver un poste dans votre destination. Vous avez un large choix de public parmi lequel vous allez vous adresser, pour ne citer que les collégiens, les lycéens, les étudiants et les adultes.

·      Un travail qui n’est pas de tout repos

En plus des diplômes que vous devez avoir, ce travail demande également beaucoup de qualité, dont la patience. Vous devez être pédagogue et déployer toutes sortes de techniques pour aider vos apprentis. Il sera question d’apprendre la grammaire, la conjugaison, l’orthographe et le vocabulaire, et parfois même l’alphabet.

·      Partir à la découverte d’un autre pays et faire découvrir une nouvelle langue

Certains établissements exigent que ce soit des natifs de la langue qui enseigne la langue en question. Il se peut donc qu’un Français puisse être demandé aux États-Unis pour apprendre la langue française, qu’un Espagnol peut être demandé en France pour apprendre l’espagnol et ainsi de suite. Vous avez donc en tant que professeur de langue la possibilité de voyager à l’étranger.

·      Un salaire prometteur

En plus de vous proposer une grande probabilité de voyages à l’étranger, le métier de professeur de langues propose un bon salaire. Pour un petit aperçu du salaire d’un professeur de langue, voici quelques indications :

  • En France, un professeur d’anglais gagne autour de 34 008 par an ou 17, 44 par heure,
  • Au Canada, le salaire moyen d’un professeur de langue est de 42 640 dollars, une rémunération qui varie en fonction des niveaux de compétences.

Au cours de sa carrière, ce professionnel va gagner environ 1 800 à 3 000 euros par mois.




Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page