Comment devenir frugaliste ?

Être à la retraite bien avant ses 40 ans, cela fait vraiment rêver. Le frugalisme est le chemin à emprunter pour y parvenir. Comment devenir frugaliste ? Mais d’abord, qu’est-ce que le frugalisme ? Étant né et ayant vécu dans une époque où travailler est source de bonheur, de raison d’être et d’existence de l’homme, il peut paraître impossible de profiter de la vie sans travailler. Pourtant, c’est le principe même du concept de frugalisme. Le secteur de l’emploi ayant évolué, il permet désormais une infinité de possibilités. Pour devenir frugaliste, il faut d’abord savoir ce que c’est le frugalisme. Quelles sont les attitudes à adopter pour réussir ce nouveau projet ?




Frugalisme : maitriser le concept pour le devenir

Né aux États-Unis, le frugalisme est un courant qui consiste à économiser de l’argent pour ne plus avoir à travailler après, ou avoir des revenus moindres. Ce mode de vie sous-entend qu’on va devoir vivre avec ce qu’il y a, quitte à vivre bien en dessous de ses moyens. Cela, dans le seul but d’arrêter de travailler ou de travailler moins afin de profiter de la vie.

Le frugalisme est un concept qui préconise une mode de vie simple. Il exige également la réalisation d’un investissement bien planifié pour ne plus avoir à travailler dès sa jeunesse. Ce mouvement commence à avoir de plus en plus d’adeptes en Europe. Il gagne également plus de terrain en France.

En orientant les économies vers les activités de services, dont la tertiarisation, il est devenu de plus en plus difficile pour un salarié de vivre heureux, obligé de faire face à tout moment à des challenges et une permanente course à la performance. Avec le burn-out et le stress engendré par le mode de vie des salariés d’aujourd’hui, nombreux sont ceux qui viennent à la conclusion de tout quitter.

·      À qui est réservé le frugalisme ?

Il n’existe aucun profil en particulier pour se convertir au frugalisme. Tout salarié, quel qu’il soit, peut entreprendre ce nouveau mode de vie. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’est pas destiné uniquement pour ces hommes d’affaires qui ont déjà tant investi. Il ne sera plus question de gravir les échelons pour être reconnue comme étant une personne qui a réussi sa vie. La réussite sera désormais associée à la manière de profiter de ses temps libres et de concrétiser des projets de vie. Même si le frugalisme reste plus accessible aux citoyens à revenus moyen et élevé, il ne reste pas moins impossible pour les personnes ayant un revenu modeste.

·      Y a-t-il des avantages à être frugaliste ?

Symbolisant la réussite sociale en ces temps où la crise économique ne cesse de frapper, le frugalisme se qualifie comme étant une indépendance financière. Parmi les avantages qu’on peut lui conférer, on peut notamment parler de :

    • La possibilité de ne plus travailler avant ses 62 ans et donc de partir à la retraite plus tôt,
    • De mieux profiter de la vie, de voyager, de s’occuper de ses loisirs, de profiter de sa famille, etc. En bref, de ne pas passer à côté de sa vie.
    • De se baigner dans une totale liberté. Plus besoin de respecter des horaires, des protocoles de réunion, des codes vestimentaires, etc.
    • De prévenir de nombreux problèmes de santé pouvant être le résultat de durs labeurs. Si on arrête de travailler plutôt que prévu, les risques peuvent considérablement diminuer.
  • De s’éloigner de tout le stress et de la pression au travail.

En résumé, le frugalisme permet de se libérer de toutes contraintes imposées par le travail, notamment au niveau des horaires. Il permet de profiter d’une très grande liberté, mais également de plus sérénité.




Comment devenir frugaliste ? Adopter la meilleure alternative

Comment devenir frugaliste ? Telle est la plus grande problématique. Si ce concept fait rêver, ce n’est pas toujours facile d’y parvenir. À première vue, il n’y a que deux voies à suivre pour pouvoir profiter de la vie d’un frugaliste.

·      Disposer de revenus permettant de faire de réelles économies

Le premier objectif du frugalisme est de pouvoir épargner autant que possible pour ne plus se soucier de l’argent après, même si on ne dispose plus d’une source de revenus régulière. Une personne qui a un très bon revenu n’aura aucun mal à faire des économies. Par contre, pour ceux qui ont des revenus assez modestes, il faudra travailler davantage pour atteindre cet objectif. Dans ce cas, nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à repousser le projet de fonder une famille pour alléger les charges. Cela essentiellement dans le but d’en profiter pleinement plus tard. Si vous êtes en début de carrière, devenir frugaliste peut se présenter comme un vrai défi.

Pour devenir frugaliste, si vous être en début de carrière, il faut déterminer les métiers qui ont plus de chance de réaliser le rêve d’être frugaliste. Quelles sont les professions qui payent bien ? Vous pouvez envisager de devenir :

  • Architecte,
  • Plombier,
  • Agent d’assurance,
  • Ingénieur,
  • Opticien
  • Chirurgien-dentiste,
  • Auditeur financier,
  • Contrôleur de gestion,
  • Juge des enfants,
  • Développeur Web, etc.

Il existe également des métiers qui permettent de faire un maximum d’heures supplémentaires, et donc d’optimiser ses revenus. On peut notamment parler du secteur de la restauration, l’aménagement paysager, l’aide à domicile ou encore le métier d’infirmier.

·      Mettre un plan d’action pour avoir des revenus passifs

Pour les plus ingénieux, ils misent sur des activités demandant peu d’efforts, mais générant d’importants revenus. Néanmoins, ce n’est pas impossible. D’ailleurs, il existe désormais de nombreuses opportunités pour générer plus facilement des revenus passifs. Parmi quelques pistes, vous pouvez :

  • Investir dans l’immobilier: ce secteur propose de nombreuses options pour investir efficacement. Vous pouvez opter pour la location immobilière, la promotion immobilière, les placements immobiliers (SCPI), etc. La pierre reste une valeur sûre dont le prix augmente d’année en année.

 

  • Vous impliquer dans le dropshipping, une sorte de vente en ligne où vous n’aurez pas à disposer de fonds. Il vous faut disposer d’une plateforme de vente ou d’un site marchand et vous allez exercer en tant que distributeur.

 

  • Créer votre blog: mais pour qu’il soit lucratif, il faut d’abord qu’il propose un contenu pertinent et qui peut être utile aux lecteurs. Il faut également qu’il soit optimisé en termes de référencement sur Google. De cette manière, il peut générer de revenus à partir de publicités, de partenariats avec de grandes marques, de liens d’affiliation, etc.

 

  • Faire de la vente de produits en ligne: quelle que soit votre spécialité, c’est plus facile de vendre en ligne. Cela va déjà vous éviter des loyers pour votre magasin ou votre local professionnel. Si vous n’avez pas non plus de site, aucun tracas ! Il existe de nombreux sites qui vous permettent de vendre vos produits facilement. Vous pouvez aussi vous référer à des marketplaces spécifiques à votre domaine.

 

  • Proposer des cours en ligne : vous avez peut-être remarqué qu’il existe de plus en plus de formations qu’on peut profiter en ligne. Si vous êtes fort en un domaine en particulier, que vous avez de l’expérience et que vous maîtrisez le sujet, vous pouvez donner des cours à travers des vidéos, des tutoriels, ou des cours en PDF.

 

  • Se focaliser sur la sponsorisation sur les réseaux sociaux: il s’agit d’un travail que vous pouvez faire rien qu’avec votre Smartphone. Cela va être un jeu d’enfant si vous passez déjà le plus clair de votre temps sur ces plateformes. Cependant, ce travail demande un nombre important de followers ou de fans qui vous suivent déjà.

 

  • Investir en bourse : c’est une expression qui peut parfois faire peur et qu’on attribue souvent aux grandes entreprises. Il est tout à fait possible d’acheter des actions en tant que particulier. Il est surtout question de choisir un meilleur outil ainsi qu’un bon produit et d’adopter les meilleures attitudes. Avant de s’y lancer, mieux vaut creuser un peu plus sur le sujet.

Il existe encore d’autres alternatives pour avoir des revenus passifs. On évoque entre autres le marketing d’affiliation, la création et le développement d’un site internet, la réalisation de vidéos sur YouTube ou encore la publicité sur véhicule. À vous de voir ce qui vous convient le mieux en fonction de vos possibilités.

Si pour pouvoir économiser, il faut donc travailler davantage, le frugalisme n’est pas sans inconvénient. Il peut demander de grands sacrifices. Si on a déjà une famille, elle risque d’être délaissée. De plus, dans un mode où la surconsommation prime également, il peut être difficile de ne pas dépenser ou de réduire ses dépenses. Il demande donc de la patience, de l’implication, mais aussi plus de privation. Il exige de se limiter à l’essentiel, ce qui peut être pénible.




Connaître la somme d’argent à prévoir pour vivre en tant que frugaliste

Combien d’argent faut-il pour vivre sans travailler ? Excellente question. Chacun aura son revenu mensuel pour vivre. Il est donc à déterminer selon ses besoins, son mode de vie ou le cadre dans lequel on vit. S’il peut être de 1500 euros par mois pour certains, il peut être multiplié par 2 ou 3 pour d’autres.

Pour le premier cas, une rente mensuelle de 1500 euros pour environ 30 ans, il faudrait épargner pas moins de 400 000 euros. Pour percevoir environ 4000 euros tous les mois pendant 40 ans, il faudra prévoir plus de 1,5 million d’euros. L’économie que vous devriez faire se fera en fonction de la somme que vous désirez percevoir mensuellement, et le nombre d’années durant lequel cela va durer. Pour 1000 euros mensuels pendant 15 ans, vous n’aurez qu’à économiser dans les 150 000 euros. Néanmoins, tout dépendra également du taux de rendement de votre capital.

En un mot, peu importe votre dépense, il faut faire une économie dans les centaines d’euros avant de pouvoir percevoir de l’argent tous les mois. Et ce, sans avoir à travailler du tout pendant plusieurs années.

Devenir frugaliste : savoir profiter des meilleurs conseils

Évoluant avec notre époque, on est souvent obligé de trouver de meilleures solutions pour mieux vivre. Actuellement, avec les incertitudes qui planent sur le marché de l’emploi, on essaie d’envisager autrement son avenir, et par la même occasion, son mode de vie. Être frugaliste ne se limite plus uniquement à être radin et à être cette personne qui ne profite pas de sa vie. C’est se concentrer sur un avenir meilleur avec le moins de travail possible, voire plus de travail du tout. Une manière de s’échapper à cette vision plus monotone de la vie illustrée par le « métro – boulot – dodo ».

Mais si tout cela est clair, le plus difficile est de déterminer comment réussir son projet de devenir frugaliste ? Organiser ses journées comme on l’entend fait bien rêver. Mais pour y réussir, il faut adopter plusieurs résolutions. Parmi nos conseils, il faut :

  • Rendre ses dépenses raisonnables: comment ? En réduisant ses dépenses évidemment. Bien séparer les charges fixes des charges variables. Tous les frais qui doivent, et qui peuvent être réduits, devront l’être.

 

  • Faire plus d’épargne: il faut intégrer son épargne dans les charges fixes, et donc obligatoires.

 

  • Revenir à l’essentiel: il est vrai que dit comme cela, réduire ses dépenses semble être toute simple. Ce qui n’est pas le cas dans la réalité. Économiser implique de renoncer à certaines choses, un certain confort, etc. Pour se concentrer dans son objectif et pouvoir « serrer davantage sa ceinture », il convient de revenir à la modestie, aucun extra.

Épargner encore et toujours, éviter tout superflu, se cantonner au strict minimum et faire d’excellents placements financiers, voilà en quoi se résume le concept du frugalisme. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un conseiller en Gestion de Patrimoine pour placer votre argent de manière ingénieuse. Pour déterminer si vous êtes autonome financièrement, il faut que vos revenus passifs dépassent ceux que vous percevez en tant que salarié. Pour optimiser vos chances de devenir figuriste le plus tôt possible, vous pouvez aussi choisir de vous expatrier dans un pays où le coût de la vie est moins élevé. Cette démarche vous permettra de profiter d’une vie convenable malgré une baisse de revenus.



Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

You cannot copy content of this page