Comment demander et obtenir une augmentation de salaire ?

Comment demander une augmentation de salaire

Au moins une fois pendant leur carrière, tous les salariés se trouvent dans le besoin de demander une augmentation de salaire. Et pourtant, il s’agit d’une situation qui nécessite beaucoup de prudence et qui doit être préparée à l’avance. Comment demander et obtenir une augmentation de salaire ? Si vous ressentez actuellement le besoin d’être promus ou si vous estimez ne pas être payé à votre juste valeur, trouvez dans cet article tous les conseils pratiques ainsi que les manières à procéder pour obtenir une augmentation.

Demander une augmentation de salaire : les questions qu’il faut se poser




Avant de demander une augmentation, il est tout d’abord nécessaire de se poser certaines questions qui vont vous aider à connaître s’il est effectivement le bon moment de faire la demande. D’autant plus, cela va vous aider à trouver les bons arguments pour justifier votre demande.

·      Est-ce que je mérite réellement l’augmentation ?

Même si vous ressentez vraiment le besoin d’avoir un salaire beaucoup plus élevé, il est quand même important de savoir si vous le méritez réellement. Ainsi, essayez de déterminer si votre rôle est assez important dans la société pour laquelle vous travaillez. Par ailleurs, examinez d’une manière objective votre valeur pour l’entreprise. Ce qui vous permettra de négocier votre salaire. En remettant votre poste en question, vous pourrez savoir si l’activité de l’entreprise sera affectée au cas où vous devriez quitter votre travail. Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux envisager de reporter la demande et de chercher à relever de nouveaux défis pour mériter l’augmentation.

·      Est-ce que mon ancienneté est assez suffisante ?

La question relative à l’ancienneté joue un rôle important lors d’une augmentation de salaire. Si vous travaillez pour l’entreprise depuis moins d’un an, il est préférable de ne pas demander une augmentation. Attendez quelques mois ou même quelques années de plus avant de penser à gagner un salaire beaucoup plus élevé. Sachez toutefois qu’il est quand même envisageable de demander une augmentation avant la première année si vos responsabilités sont tout à fait différentes de ce qui a été décrites pendant l’entretien.

·      Est-ce que j’ai atteint mes objectifs ?

Chaque employé devrait avoir des objectifs qui permettent de mesurer leurs succès. Normalement, ces ils doivent être bien définis par le responsable et atteints au moment où vous pensez demander l’augmentation. De cette manière-là, il vous serait beaucoup plus facile de parler de vous et de votre valeur. Et puis, cela va vous aider à trouver des chiffres qui prouvent votre contribution au développement de l’entreprise.




Quels sont les meilleurs moments pour négocier une augmentation de salaire ?

Lorsque vous avez pu répondre positivement aux questions posées précédemment, vous devrez à présent déterminer le meilleur moment pour négocier une augmentation de salaire. En effet, la demande doit être bien planifiée de façon à ce que votre manager se trouve dans une situation où il ne peut se permettre de refuser. Il est même préférable d’attendre un peu si vous jugez que la période n’est pas encore idéale pour demander l’augmentation. Quel serait donc le bon moment pour faire la demande ? Ci-dessous mes suggestions.

·      Après une promotion

L’évolution ou le changement de poste est sans aucun doute le meilleur moment pour obtenir une augmentation de salaire. Lorsque l’on vous confie une charge de travail supplémentaire, il est tout à fait normal de profiter d’un nouveau salaire. Si après une promotion, votre employeur n’a pas apporté une modification à votre salaire, il est judicieux de demander une augmentation qui correspond à votre nouvelle fonction.

·      Lors de l’entretien d’évaluation annuelle

La plupart des entreprises organisent chaque année des entretiens d’évaluation. C’est le moment de faire un bilan sur l’année écoulée et de déterminer les objectifs à atteindre pour l’année suivante. Par ailleurs, c’est l’occasion pour l’employé de parler de ses attentes, de ses envies, de ses projets et d’en profiter pour demander une augmentation de salaire. Sachez toutefois que tout dépend du contexte dans lequel va se passer l’entretien et de la personne qui va l’effectuer.

Quels sont les moments à éviter ?

Comme il existe de bons moments pour demander une augmentation, il existe également des moments à éviter. Abstenez-vous par exemple de demander une augmentation de salaire après une récente sous-performance. Même si vous êtes un bon élément de l’entreprise, il se pourrait que votre manager évoque votre dernier échec ; ce qui ne va pas tourner les choses en votre faveur. Évitez également de demander une augmentation lors des périodes de difficultés économiques traversées par l’entreprise. Et finalement, ne demandez pas une augmentation de salaire si vous avez déjà obtenu une augmentation lors des 6 derniers mois. Cela ne va que diminuer votre crédibilité.




À qui demander une augmentation de salaire ?

Pour miser toutes les chances de votre côté, choisissez bien la personne avec qui négocier. À savoir que celle qui est la mieux positionnée serait votre manager. En premier lieu, c’est la personne qui suit votre travail quotidiennement. Par ailleurs, il dispose de tous les éléments qui permettent d’approuver ou de contester votre demande. Par contre, si votre relation avec votre manager est assez compliquée, il est possible de demander l’augmentation auprès du responsable des ressources humaines. Sachez pourtant que cela pourrait entraîner votre manager dans une situation inconfortable. Ce qui pourrait avoir un impact sur la validation de la demande. À part cela, évitez de demander une augmentation d’une manière informelle. Essayez plutôt d’obtenir un rendez-vous en vue de parler au calme. Ainsi, préparez bien l’entretien en essayant de rassembler tous les arguments valables pour obtenir l’augmentation.

Comment demander une augmentation de salaire ?

·      Ce qu’il faut faire

Maintenant que vous avez obtenu ce fameux rendez-vous, il est temps de vous préparer à l’entretien. Préparez ce que vous allez dire en prenant note des différents arguments qui vont favoriser votre demande d’augmentation. Cela pourrait être la manière dont vous avez contribué à la réussite de l’entreprise ou la manière dont vous avez participé au succès d’un projet. Si vous pensez que vous avez dépassé vos objectifs, n’oubliez pas de les mentionner. Sinon, renseignez-vous sur les salaires d’une personne dans l’entreprise ou en dehors de l’entreprise qui occupe le même poste que vous. Restez pourtant discret, car cela pourrait engendrer des problèmes.

Bien avant l’entretien, entraînez-vous avec un tuteur de confiance. D’ailleurs, celui-ci pourra vous donner des commentaires sur ce que vous dites et sur la façon dont vous exprimez. Et n’oubliez pas que le ton de votre voix, vos réactions ou le fait de se montrer frustré pourraient entraver la négociation. Essayez autant que possible de ne pas vous laisser submerger par vos émotions ou par le stress.

Pour bien aborder la discussion, focalisez plutôt vos propos sur l’entreprise et sur la valeur que vous lui apportez au lieu de vous exposer comme le centre du sujet. Vous pouvez appuyer vos arguments sur le fait que vous avez dépassé les attentes de la société. Et puis, sachez démontrer vos performances sur les missions confiées, car votre patron n’est pas censé connaître tous les détails.

Un autre moyen qui vous permettra de réussir la négociation c’est d’avoir confiance en vous. Essayez de bien maintenir un contact visuel. Gardez une bonne posture et évitez les propos d’hésitation. Soyez plutôt énergique et positif comme vous l’étiez lors de votre entretien d’embauche. Et dernièrement, montrez à votre employeur que vous aimez votre travail et que vous êtes passionné par ce que vous faites.

·      Ce qu’il faut éviter

Même si vous tenez réellement à faire comprendre que vous méritez d’être mieux payé, évitez de parler de vos collègues ni de leur salaire. Encore une fois, concentrez-vous sur votre carrière et vos objectifs. D’ailleurs, de nombreuses entreprises interdisent aux employés de discuter de leurs salaires. D’où l’intérêt de ne pas aborder le sujet.

Lors de l’entretien, évitez également de ne penser qu’à votre propre intérêt. Prouvez à votre employeur que vous avez de bonnes performances personnelles et que vous êtes capables d’augmenter celles des autres. La plupart du temps, ce sont toujours ceux qui pensent à l’ensemble de l’équipe qui réussissent à obtenir des augmentations.

À part cela, évitez d’en demander trop, car cela pourrait braquer votre employeur et stopper la négociation. L’important c’est de se montrer réaliste par rapport à ce que vous percevez actuellement et ce que vous souhaitez obtenir. Évitez également de duper votre employeur en avançant par exemple que vous avez obtenu une proposition beaucoup plus intéressante ailleurs alors que ce n’est pas le cas. Cela ne fera que compliquer la négociation. Et puis, il se pourrait qu’il vous dise d’accepter l’offre. Ce qui ne fera que vous entraîner dans une situation difficile.

Comme il s’agit d’une question de négociation, il faut éviter autant que possible d’être trop exigeant. Évitez de mentionner un montant à moins qu’il ne vous le demande. Ne vous montrez pas trop ferme, mais essayez plutôt d’être flexible. Et finalement, attendez patiemment la réponse de votre employeur. D’ailleurs, il est préférable de lui laisser le temps de réfléchir pour peser le pour et le contre au lieu de vous montrer pressé pour finalement être insatisfait.

Que faire si l’augmentation ne vous convient pas ?

Dans le cas où l’augmentation ne vous convient pas, ne cherchez pas à renégocier, mais attendez plutôt l’année prochaine. En effet, il existe des entreprises qui augmentent les salaires de leurs employés d’une manière automatique tandis que d’autres se réfèrent à des grilles salariales fixées en fonction du poste et de l’ancienneté de l’employé. Et dans le cas où votre salaire ne couvre plus vos besoins et que la réponse de votre employeur ne vous a pas du tout satisfait, il est peut-être bon temps de chercher un autre travail sans pour autant se précipiter de démissionner.

Que faire en cas de refus de la demande ?

·      Demandez les raisons

Dès le moment où vous décidez de demander une augmentation, il faut s’attendre à ce qu’il y ait une possibilité de refus. D’ailleurs, c’est une manière de vous préparer psychologiquement et d’éviter de ne pas être trop déçu en cas de réponse négative. En effet, si vous ne vous préparez pas à une éventuelle réponse négative, il se pourrait que vous alliez vous vexer ou vous emporter. En cas de refus, il ne sert à rien de rompre la discussion, mais demandez plutôt les raisons pour lesquelles vous n’avez pas pu obtenir l’augmentation. Cela va vous aider à mieux rebondir et à obtenir ce que vous voulez un peu plus tard.

·      Profitez-en pour dispenser d’une formation

Sinon, tenez compte de la manière dont votre employeur vous a fait part de sa décision. S’il a montré de la bonne volonté et a essayé d’atténuer votre déception, cela démontre au moins l’intérêt qu’il éprouve à votre égard. Par ailleurs, c’est une occasion de vous remettre en question, car il se pourrait que le refus soit lié au fait que vous ne méritez peut-être pas l’augmentation. Essayez donc de voir ce que vous pourrez améliorer dans votre travail. Et en cas de besoin, profitez-en pour demander une formation. De cette manière-là, vous tirerez quand même profit de l’entretien.

·      Fixez-vous d’autres objectifs

Lors des demandes d’augmentation de salaire, deux cas peuvent se présenter. Soit votre employeur ne peut pas accepter, soit il ne veut pas accepter. Si vous cherchez bien à comprendre ce qui se passe derrière le refus, vous pourrez adopter la meilleure solution lors d’une prochaine demande. Sinon, vous pourrez également profiter de l’occasion pour fixer avec votre employeur des objectifs à atteindre en vue de décrocher une augmentation l’année prochaine.

·      Essayez de demander des avantages en nature

Si malgré le refus de votre demande d’augmentation, vous pensez que vous méritez réellement quelque chose de la part de la société ; rien ne vous empêche de demander des avantages en nature. Selon le poste que vous occupez, il est possible de proposer l’obtention d’un bonus une ou deux fois par an sur atteinte d’objectifs. Sinon, il est possible de suggérer d’autres types d’avantages en nature comme l’obtention d’un ordinateur portable, un téléphone ou une carte essence. Et si votre mode de travail le permet, vous pourrez négocier à travailler à distance ou diminuer vos horaires de travail tout en bénéficiant le même salaire. Une autre solution envisageable serait de demander de l’aide humaine comme l’embauche d’un stagiaire. Tout dépend de ce qui manque à la réalisation parfaite de votre travail et à ce dont vous avez besoin pour mieux vous motiver. Sachez pourtant choisir la meilleure alternative en fonction de la situation de l’entreprise et de la considération de votre employeur à votre égard.

·      Évitez de faire du chantage

À part les points cités ci-dessus, évitez de faire du chantage. Même si dans certaines entreprises le chantage demeure le meilleur moyen d’obtenir une augmentation, il ne s’agit pas de la méthode la plus efficace, car tôt ou tard cela aura un effet sur la façon dont votre employeur va vous juger. D’ailleurs, si un manager se sent forcé d’augmenter votre salaire au-delà de la grille salariale, il se trouvera dans l’obligation de vous remplacer par une personne compétente, mais qui reviendra moins cher pour la société.

·      Ne vous lamentez pas

Parfois, un salarié très confiant d’obtenir une augmentation, mais qui se voit refuser sa demande pourrait être démotivé. Pour mieux accepter ce rejet difficile, évitez de vous lamenter sur votre sort et essayez plutôt de contrôler vos émotions afin que la situation ne se détériore pas davantage. L’important c’est de comprendre les raisons réelles du refus afin de continuer à travailler sur des bonnes bases. Évitez également de trop en parler avec vos collègues. Même si vous ressentez le besoin de discuter, des personnes malintentionnées pourraient vous influencer. Ce qui ne pourrait qu’empirer votre situation.

·      Prenez les choses du bon côté

Si vous tenez toujours à votre travail, essayez de considérer le côté positif des choses et essayer de vous surpasser. En étant déterminé sur votre prochain objectif, vous allez pouvoir vous focaliser sur vos activités à venir. Et en cas de besoin, n’hésitez pas à discuter de vos doutes à propos de votre travail avec votre employeur. Cela va vous aider à progresser, mais c’est aussi un moyen d’avoir un aperçu de votre prochaine évolution.

Quelles sont les attitudes à adopter après avoir obtenu une augmentation ?

La moindre des choses c’est de remercier votre employeur en envoyant un mail. Ou si vous avez l’occasion, vous pourrez le faire verbalement. Sinon, concentrez-vous sur vos prochains objectifs afin de prouver que vous avez réellement mérité cette augmentation. Essayez de vous rendre encore plus utile au sein de la société et démontrez votre satisfaction par vos actes. Vous pourrez par exemple faire l’effort d’être ponctuel, de vous impliquer beaucoup plus à faire des travaux plus complexes et de vous montrer disponibles en cas de besoin.

 

Pour conclure, la demande d’une augmentation de salaire est un acte qui exige de la réflexion et une grande préparation. Sachez rassembler tous les arguments valables pour mettre les chances de votre côté et, quelle que soit la réponse de votre demande, essayez toujours de voir les choses du bon côté.

Source :

cadremploi.fr/editorial/conseils/salaire/detail/article/6-bons-arguments-pour-demander-une-augmentation.html#ancre-6

rockiemag.com/comment-demander-obtenir-augmentation-salaire-1042

.businessinsider.fr/comment-demander-une-augmentation#nayez-pas-peur-de-chercher-un-nouvel-emploi-si-votre-employeur-actuel-ne-peut-pas-vous-payer-mieux

jobat.be/fr/art/5-conseils-pour-demander-une-augmentation

coindusalarie.fr/5-erreurs-augmentation-salaire

minutefacile.com/vie-pratique/25023-comment-se-comporter-quand-on-vous-a-refuse-une-promotion/




[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

CommentLuv badge